Updates

Your gateway to all content to date. Search and/or drill down with filters to narrow down the content.

11,876 entries found
Sort by: Latest |Relevance
13 Nov 2018 description

« Nous souhaitons que la vie normale reprenne », clame un habitant de Gambo. « On a toujours vécu ensemble et en paix dans la préfecture. Il faut que cette paix revienne », renchérit une habitante de Pombolo. L’aspiration à la paix ainsi exprimée par les habitants de ces deux villages de la Préfecture du Mbomou (Sud-Est) est, à bien des égards, illustrative de la lassitude de la violence à laquelle ils sont confrontés depuis plus d’un an.

13 Nov 2018 description

Mécanique, couture, commerce, conduite, informatique, élevage sont autant de filières de métiers dispensées en ce moment aux bénéficiaires du programme de réduction de la violence communautaire de Bangui. Depuis le 29 octobre 2018, 735 bénéficiaires dont 230 femmes, provenant du 4ème, 5ème, 8ème arrondissements et de Bimbo, Boeing et Sekia sont repartis dans six centres de formation où ils apprennent un métier de leur choix.

10 Nov 2018 description
report UN News Service

Au cinquième jour des travaux de la 31ème session de l’Examen périodique universel, mené par le Conseil des droits de l'homme siègeant à Genève, l’Ambassadeur centrafricain a relevé que la particularité de ces crises à répétition est « la recrudescence de graves crimes et de violations massives des droits de l’homme par des groupes armés essentiellement à l’encontre des populations les plus vulnérables ».

08 Nov 2018 description

CONTEXTE ET METHODOLOGIE

Des violences intercommunautaires ont éclaté en décembre 2013 et provoqué le déplacement interne et transfrontalier de personnes. La République Centrafricaine continue de faire face à des niveaux élevés d’insécurité et de conflits violents entre différents groupes armés dans la majeure partie du pays, provoquant des déplacements nouveaux et prolongés.

08 Nov 2018 description

Jospin is a 13-year-old boy living in the Kaga Bandoro Internal Displacement Camp in the Central African Republic (CAR). He came here almost four years ago by foot with his mother, father and seven brothers and sisters. Like many of the 680,000 people who have been displaced by wide-scale uptick in violence in CAR, Jospin had never been to school.

08 Nov 2018 description

L’actualité humanitaire en République centrafricaine (RCA) a été marquée par des besoins humanitaires persistants suite aux affrontements entre les groupes armés, suscitant de nouveaux déplacements forcés de population. Les acteurs humanitaires restent au chevet des personnes affectées, leur apportant de l’assistance nécessaire à leur survie. A Batangafo, plus de 30 000 personnes se sont déplacées suite aux affrontements et à l’incendie du site de déplacés.

Deux nouveaux cas d’hépatite E Préfecture de l’Ouham Péndé

08 Nov 2018 description

"The international response in the Central African Republic is a recipe for failure. The humanitarian and political neglect will throw the country back into renewed cycles of violence," warned Secretary General of the Norwegian Refugee Council Jan Egeland, who is visiting the country.

Since 2017, violence has escalated in several areas, the number of attacks against civilians and aid workers is on the rise, and one out of four Central Africans now live in displacement.

08 Nov 2018 description

The United Nations Deputy Special Representative of the Secretary-General, Resident Coordinator and Humanitarian Coordinator, Ms. Najat Rochdi, on Wednesday denounced the current "unacceptable" humanitarian tragedy in Batangafo, Ouham prefecture (north-west of the Central African Republic), where over 30,000 displaced persons have lost everything as a result of violence and looting. Clashes erupted on 31 October 2018 between anti-Balaka and ex-Seleka (FPRC/MPC) following isolated incidents opposing elements of both armed groups.

08 Nov 2018 description

La Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général, Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire, Najat Rochdi, a dénoncé mercredi le drame humanitaire « inacceptable » qui sévit actuellement à Batangafo, préfecture de l’Ouham (nord-ouest de la République centrafricaine), où les 30.000 déplacés ont tout perdu suite aux violences et pillages. Des affrontements ont éclaté le 31 octobre 2018 à Batangafo entre des anti-Balakas et des ex-Seleka du FPRC/MPC suite à des incidents isolés opposant des éléments des deux camps.

08 Nov 2018 description
report Oxfam

All sides in Central African Republic should stop targeting civilians and allow vital aid to get to those in need, said Oxfam today, following the recent attack on a camp for internally displaced people in the town of Batangafo in the north of the country. Violent clashes between armed groups have been taking place since Wednesday 31 October in Batangafo following an attack on a man while visiting a camp for internally displaced people (IDPs).

07 Nov 2018 description
  • According to the last Integrated Food Security Analysis Phase Classification, food insecurity in CAR remains of serious concern. 40% of the population – some 1.9 million people – are severely food insecure and in need of urgent assistance. Violence and armed conflict remain the major drivers for food insecurity in the country.

07 Nov 2018 description

La situation sécuritaire en République centrafricaine (RCA) demeure très précaire, suite à la résurgence des conflits dans plusieurs régions. Les populations sont les principales victimes des conflits et de la violence exercés dans le pays.

07 Nov 2018 description

After spending four years in a displacement camp in the Central African Republic, a new house changed Stella and her family’s lives. "This house has made us happy again," she says.

In 2016, the Central African government decided to shut down all displacement sites in Bangui, the capital of the country. As a result, internally displaced people living there were forced to return to their areas of origin.