topics icon

Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali)

La violence et l’insécurité ont atteint des niveaux sans précédent dans certaines régions du Burkina Faso, du Mali et de l’ouest du Niger. Depuis 2018, le nombre d’incidents violents dans la région a atteint des niveaux deux à quatre fois plus élevés qu’au plus fort de la crise malienne en 2013. L’impact sur les personnes affectées est dramatique. Le conflit croissant menace des vies et jes moyens de subsistance, aggrave l’insécurité alimentaire et la malnutrition et met en péril la paix et la cohésion sociale. Dans toute la région, le nombre de personnes déplacées a fortement augmenté, ce qui accroît les risques de protection. L’insécurité perturbe sérieusement les services sociaux de base, privant des centaines de milliers de personnes d’un accès adéquat à l’éducation et aux soins de santé. Dans toute la région, plus de 1 800 écoles ont dû fermer suite aux attaques. Le nombre de personnes ayant besoin d’aide alimentaire et nutritionnelle reste élevé et les familles luttent encore pour récupérer de la dernière sécheresse. En 2019, 5,1 millions de personnes auront besoin d’aide. Cependant, les besoins dépassent actuellement les ressources disponibles. Les plans de réponse humanitaire dans les trois pays prévoient un montant total de 600 millions de dollars pour venir en aide à 3,7 millions de personnes. Quatre mois après le début de 2019, le financement moyen n’est que de 19%. (OCHA, 8 mai 2019)

Violence and insecurity have escalated to unprecedented levels in parts of Burkina Faso, Mali and western Niger. Since 2018, the number of violent incidents in the region has reached levels two to four times higher than at the peak of the Mali crisis in 2013. The impact on the affected people is dramatic. Expanding conflict is threatening lives and livelihoods, compounding food insecurity and malnutrition, and jeopardizing peace and social cohesion. Across the region, the number of displaced people has sharply increased, heightening protection risks. Insecurity is severely disrupting basic social services, leaving hundreds of thousands of people without access to adequate education and health care. The number of people requiring food and nutrition assistance remains high and families are still struggling to recover from the last drought. Some 1.8 million people are facing critical food insecurity. In 2019, 5.1 million people will need assistance. However, needs are currently outpacing available resources. The humanitarian response plans in the three countries appeal for a total of US$600 million to reach 3.7 million people with aid. Four months into 2019, the average funding stands at only 19 per cent. (OCHA, 8 May 2019)

Overview on Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali)

Burkina Faso

Mali

Niger