Zimbabwe

Zimbabwe : la France envoie du matériel à Harare

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
La France a envoyé à Harare du matériel visant à rendre l'eau potable, a annoncé Eric Chevallier, porte-parole, au cours du point presse, vendredi 12 décembre.

Contrairement à ce qu'affirme M. Mugabe, l'épidémie de choléra n'est pas endiguée. L'Organisation mondiale de la Santé a fait savoir qu'il y aurait plus de 16 000 personnes infectées et que le choléra aurait déjà fait près de 800 victimes.

Dans l'intérêt des populations, il est donc crucial qu'une aide internationale puisse être apportée rapidement au Zimbabwe.

La France a déploré jeudi 11 décembre se heurter à un problème d'accès aux populations.

La France avait prévu d'envoyer au Zimbabwe une mission d'experts afin d'apporter une première aide sanitaire et médicale et d'évaluer la situation sur le terrain. Cette mission, composée de trois experts du Centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes, de deux épidémiologistes de l'Institut de Veille sanitaire et d'un expert du traitement de l'eau, a été empêchée de partir en raison d'un refus de visa de la part des autorités zimbabwéennes.

Nous travaillons avec l'Organisation mondiale de la Santé, dans le cadre des missions d'urgence qu'elle-même est en train d'organiser, afin de trouver un moyen de faire accéder notre équipe au Zimbabwe.