Zambia + 1 more

HCR : lancement d'un programme de rapatriement volontaire de la Zambie vers la RDC

Source
Posted
Originally published
Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé aujourd'hui le lancement d'un programme de rapatriement volontaire de trois ans pour aider les réfugiés congolais en Zambie à rentrer en République démocratique du Congo (RDC).

« Nous envisageons le retour en 2007 de 20.000 réfugiés sur les 61.000 Congolais qui se trouvent en Zambie », a indiqué Jennifer Pagonis, porte-parole du HCR lors d'un point presse au siège du Haut Commissariat à Genève.

Le premier convoi a acheminé 414 réfugiés du camp de Mwange dans le nord de la Zambie, jusqu'au port de Mpulungu o=F9 ils ont passé la nuit. Dans la soirée, les réfugiés devraient embarquer dans un ferry pour traverser le lac Tanganyika jusqu'à la province congolaise du Katanga o=F9 ils devraient arriver samedi matin.

Le rapatriement est organisé par les gouvernements des deux pays et l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Ce ferry devrait effectuer la traversée chaque semaine et dès que la saison sèche permettra à des véhicules lourds d'emprunter les routes sans difficulté, des convois routiers viendront s'y ajouter, permettant à davantage de réfugiés de réintégrer leur pays d'origine.

« Même si la décision de rentrer est volontaire, le HCR considère que les conditions dans de nombreuses régions de la RDC sont maintenant propices au retour des réfugiés », a rapporté Jennifer Pagonis.

Les convois de Zambie transporteront des réfugiés dans des régions qui remplissent les critères du HCR, à savoir accessibles par la route, exemptes de mines et o=F9 des services de base, écoles, hôpitaux et eau potable, sont disponibles.

Dans toutes les parties de la RDC qui ne sont pas encore prêtes pour le rapatriement, le HCR poursuit ses efforts avec le gouvernement et ses partenaires pour créer ces conditions.

Les candidats au retour passeront leurs premiers jours en RDC dans un centre d'accueil o=F9 ils suivront un programme de sensibilisation au danger des mines et au VIH/Sida, et o=F9 ils recevront une assistance médicale, si nécessaire.

Avant de partir, les réfugiés reçoivent des rations alimentaires, des couvertures, du savon, des ustensiles de cuisine, des seaux et un kit de construction destiné à les aider à reconstruire leurs maisons.

« Plus tard dans l'année, ils recevront des semences et des outils agricoles afin de les aider à devenir auto-suffisants », a indiqué la porte-parole du HCR.

En Zambie, il y a actuellement 43.854 réfugiés congolais dans les camps de Mwange et Kala à l'extrême nord du pays, ainsi qu'à Meheba et Mayukwayukwa dans l'ouest et le nord-ouest. 2.113 réfugiés supplémentaires vivent dans des zones urbaines, le reste s'est installé hors des camps.

En plus de ces réfugiés congolais, la Zambie accueille toujours 40.000 réfugiés d'Angola qui n'ont pas été rapatriés avant la fin du programme volontaire mis en place pour ce pays (dépêche du 26.03.2007).

17.000 réfugiés d'autres pays sont également sur le territoire zambien.

Depuis 2004, près de 103.000 réfugiés congolais sont rentrés chez eux mais il en reste presque 340.000 dans les pays voisins.

300 personnes réfugiées au Mozambique ont également demandé l'aide du HCR pour rentrer chez elles et devraient prendre le départ dans les deux prochains mois.