Bulletin sur le Criquet pèlerin 456 (septembre 2016)

Situation Générale en septembre 2016
Prévision jusqu'à’mi-novembre 2016

La situation relative au Criquet pèlerin est restée très préoccupante au Yémen en septembre et il y avait des signes de développement d’une résurgence en Mauritanie. Au Yémen, des groupes et des bandes larvaires, ainsi que des groupes d’ailés ont continué à se former. On s’attend à l’apparition de davantage de groupes d’ailés et peut-être de quelques petits essaims, qui déplaceront vers la côte de la mer Rouge, dans les zones adjacentes de l’Arabie saoudite et peut- être la Corne de l’Afrique où une reproduction entraînera une nouvelle augmentation des effectifs acridiens. Des opérations de lutte aérienne et terrestre contre des groupes et bandes larvaires et des groupes d’ailés ont été réalisées dans les zones côtières adjacentes d’Arabie saoudite. En Mauritanie, il y a eu une brusque augmentation des densités acridiennes dans les aires de reproduction estivale, entraînant la formation de groupes d’ailés. Par la suite, des adultes et des groupes en nombre croissant sont apparus dans le nord-ouest et y ont pondu. On s’attend à ce que cela conduise à une résurgence d’ici mi- octobre. Avec le dessèchement de la végétation, quelques groupes se sont également formés dans l’ouest du Mali, le nord-est du Tchad et l’intérieur du Soudan. D’importants effectifs de sauteriaux étaient présents dans plusieurs pays. Ailleurs, la situation est restée calme.