World + 20 more

Violences sexuelles liées aux conflits - Rapport du Secrétaire général (S/2014/181)

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Introduction

  1. Le présent rapport, qui couvre la période allant de janvier à décembre 2013, est soumis en application du paragraphe 22 de la résolution 2106 (2013) du Conseil de sécurité, dans laquelle le Conseil m’a prié de lui faire rapport chaque année sur l’application des résolutions 1820 (2008), 1888 (2009), 1960 (2010) et 2106 (2013) et de recommander des mesures visant à combattre les violences sexuelles liées aux conflits. On trouvera ici des informations sur des parties à un conflit armé qui, selon des indices graves et concordants, se seraient rendues responsables de viols ou d’autres formes de violences sexuelles. L’expression « violences sexuelles liées aux conflits » recouvre des actes tels que le viol, l’esclavage sexuel, la prostitution, la grossesse et la stérilisation forcées, ou toute autre forme de violence sexuelle de gravité comparable, perpétrés contre des femmes, des hommes ou des enfants, et ayant un lien direct ou indirect (temporel, géographique ou causal) avec un conflit.
    Ce lien peut se manifester dans le profil de l’auteur ou de la victime, le climat d’impunité ou l’effondrement de l’État, les aspects transfrontaliers du conflit ou le fait qu’il y ait violation d’un accord de cessez-le-feu. Il se peut, certes, que le présent rapport n’aborde pas certaines situations de conflit où des violences sexuelles sont commises; il ne sera question ici que des pays pour lesquels on dispose actuellement d’informations crédibles, notamment sur les situations qui commencent à être préoccupantes.