World

Un programme transformateur pour le G7: Recommandations de la société civile britannique

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published

Attachments

Introduction

Le Royaume-Uni accueillera les dirigeants mondiaux du G7 lors du sommet 2021 dans un contexte exceptionnellement difficile : pandémie mondiale, urgences climatiques et écologiques, besoins humanitaires croissants, menaces pour la démocratie et les droits de l’homme, pauvreté en hausse et inégalités socio-économiques de plus en plus marquées. D’une part, l’impact considérable de la Covid-19 sur les économies mondiales a exacerbé l’ampleur sans précédent des besoins dans le monde. D’autre part, la lassitude des donateurs et le récent recul de l’internationalisme dans certains pays signifient que le monde traverse une période critique.

Les pays les plus riches disposent d’un court délai pour soutenir les efforts de reconstruction après la pandémie. Nous avons aujourd’hui la possibilité de résoudre les problèmes systémiques qui ont laissé certains pays mal équipés pour faire face à une urgence sanitaire mondiale et qui ont empêché les progrès dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD). L’importance de ces objectifs universels et interconnectés n’a jamais été aussi claire : personne ne sera en sécurité tant que tout le monde entier ne le sera pas.

Les pays du G7 ont un rôle essentiel à jouer pour établir un programme véritablement transformateur qui peut contribuer à stimuler l’action mondiale pour relever ces défis. Le changement est possible, si les dirigeants et les ministres du G7 donnent la priorité à la création d’un monde plus durable, plus inclusif, plus équitable et plus résilient pour tous, en particulier pour les personnes les plus marginalisées et les plus exclues. Les engagements que le G7 prendra en juin doivent servir d’exemple pour l’atteinte des ODD, le respect de l’accord de Paris et l’assurance du respect des droits de l’homme, de la justice raciale, de l’égalité des sexes et des normes de travail.