World

Série d’orientation sur le relèvement post-catastrophe : Relèvement du secteur de la santé

Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

À propos de cette Note d’orientation

Il est fréquent que les catastrophes et les situations d’urgence aient des répercussions disproportionnées sur le système de santé d’un pays1 et sur la santé générale des femmes, des hommes, des filles et des garçons. Des catastrophes peuvent avoir pour effet de paralyser les établissements de santé (par la destruction d’infrastructures ou la coupure d’approvisionnements essentiels, comme l’électricité et l’eau, qui en empêchent le fonctionnement), les rendant incapables de fournir des soins médicaux vitaux. Aux lendemains d’une catastrophe, il est fréquent que les programmes récurrents de santé publique (les campagnes de vaccination par exemple) soient interrompus, faisant ainsi reculer les avancées globales effectuées dans le domaine de la santé publique. Souvent, les agents de santé ne peuvent pas s’acquitter de leurs fonctions car ils sont eux-mêmes victimes de la catastrophe ou incapables de se rendre sur leur lieu de travail. Il arrive que les ressources financières réservées à la santé soient détournées pour faire face à d’autres priorités. La prise de conscience de ces réalités alors que le pays se met en phase de relèvement post-catastrophe contribue au maintien des niveaux de santé d’avant la catastrophe et peut être l’occasion d’instaurer des mesures pour améliorer La présente note d’orientation pour le relèvement du secteur de la santé post-catastrophe est destinée à fournir des conseils axés sur l’action aux représentants du secteur de la santé des administrations locales et de l’administration centrale qui sont confrontés aux enjeux post-catastrophe concernant le relèvement du secteur de la santé. Elle énonce les décisions et activités de stratégie, de planification, de financement et de mise en oeuvre qui sous-tendent l’élaboration et l’exécution d’un plan de relèvement du secteur de la santé. Elle recense également les embûches fréquentes ainsi que les moyens de les surmonter.

Le relèvement n’est certes pas une démarche linéaire, néanmoins cette note d’orientation est axée autour de trois phases :

  • L’immédiat : à savoir les efforts de relèvement initiaux alors que le secteur passe de la phase d’intervention à la phase de relèvement.

  • Le court terme : à savoir la planification du relèvement et la mise en oeuvre initiale.

  • Le moyen terme : à savoir les efforts de reconstruction.

Les trois tableaux visés aux pages suivantes résument les domaines d’activité au sein de chaque phase de relèvement du secteur de la santé et en présentent les principaux jalons, y compris les éventuelles contributions aux efforts de relèvement d’institutions multilatérales et d’autres. Les jalons envisagés correspondent à trois fonctions :

  • Diriger : les responsables de la santé ont le contrôle, ou le prennent, pour faire bouger les choses.

  • Soutenir : les responsables de la santé travaillent avec d’autres chefs de file du relèvement pour les aider dans leurs travaux de relèvement.

  • Accompagner : les responsables de la santé partagent des ressources et des outils (qu’il s’agisse de personnes, de systèmes, de plateformes, de données et de biens matériels) qui aideront d’autres à diriger les éléments du relèvement dont ils ont la charge.

La présente note d’orientation s’accompagne d’une longue liste de lecture qui est disponible sur le site du Recovery Hub de la Facilité mondiale pour la prévention des risques de catastrophes et le relèvement (GFDRR) à la rubrique Santé, « Knowledge Documents » (il est fait référence à cette liste tout au long de cette Note d’orientation*).2