World

Renforcer les systèmes alimentaires face à l’augmentation du nombre de personnes affectées par la faim dans le monde : un besoin urgent

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published

Attachments

OUAGADOUGOU - Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) se joint aujourd'hui à ses agences sœurs pour appeler à une action globale visant à améliorer les systèmes qui produisent et distribuent les aliments que nous mangeons et permettre aux populations de mieux résister aux chocs et aux effets de la pandémie de COVID-19 et ainsi éviter les poussées alarmantes du niveau de la faim dans le monde.

Au Burkina Faso comme dans de nombreux pays dans le monde, les effets socio-économiques de la pandémie - en particulier la perte de revenus et des transferts de fonds de la diaspora - aggravent la situation alimentaire et nutritionnelle déjà complexe face aux conflits et aux changements climatiques. Le Burkina-Faso fait face à un de ses plus grand défis concernant la crise des déplacés internes avec plus d’un million de déplacés depuis 2019 – une augmentation de plus de 250% en une année. Actuellement, près de 3,3 millions de personnes sont en insécurité alimentaire, et plus de 569 000 enfants âgés de 6 à 59 mois souffrent de malnutrition aiguë globale, en conséquence une assistance humanitaire immédiate est nécessaire.

« Le monde produit suffisamment de nourriture pour tout le monde ; ce n’est donc pas un problème de pénurie mais d’accès à des aliments nutritifs et abordables », a déclaré le Directeur exécutif du PAM, David Beasley. « Les petits exploitants agricoles des pays en développement ont besoin de soutien pour pouvoir cultiver de manière plus durable, puis stocker et transporter leurs produits vers les marchés, et finalement améliorer leurs propres moyens de subsistance. Lorsque la nourriture passe de la ferme, tout au long de la chaîne d'approvisionnement, aux assiettes de manière efficace et équitable, tout le monde en profite. »

Le PAM, qui vient de recevoir le Prix Nobel de la Paix 2020 pour ses efforts de lutte contre la faim, possède une expérience inégalée dans l'achat et la distribution de nourriture. Chaque année, le PAM augmente la quantité de nourriture qu'il achète localement aux petits producteurs, en dispensant des formations sur le stockage, la réduction des pertes après récolte et sur la manière d'accéder aux marchés. L'objectif est de construire des systèmes alimentaires dynamiques qui contribuent à la croissance agricole et au renforcement des économies nationales.

La nécessité d’une action concertée pour améliorer la production agricole tout en renforçant les chaînes d’approvisionnement mondiales et en mettant fin au gaspillage alimentaire est prise en compte dans le thème de la Journée mondiale de l’alimentation de cette année : « Cultiver, nourrir, préserver. Ensemble. Agir pour l’avenir. »

Les trois agences basées à Rome - le PAM, l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO) et le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) - appellent à un investissement durable dans les systèmes alimentaires afin de parvenir à une alimentation saine pour tous. Sans améliorations massives de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, de nombreux pays fragiles vont devenir de plus en plus vulnérables à la volatilité financière et aux chocs climatiques.

Aucun gouvernement ou organisation ne peut atteindre ces objectifs seul. Plus que jamais, une solidarité mondiale est nécessaire pour aider toutes les personnes, et en particulier les plus vulnérables, à faire face aux crises auxquelles la planète est confrontée - conflits multiples, changement climatique et COVID-19.

À travers son plan stratégique 2019-2023, le PAM continue de soutenir les efforts du Gouvernement du Burkina Faso en apportant une assistance alimentaire et nutritionnelle aux personnes vulnérables affectées par les conflits et les effets du changement climatique y compris les personnes déplacées internes, les ménages hôtes, et les réfugiés. Récemment, environ 1,2 million de personnes vulnérables ont bénéficié de l’assistance du PAM pour répondre à leurs besoins alimentaire et nutritionnel pendant la période de soudure (juin-septembre 2020).

Le PAM travaille également avec les communautés pour soutenir leur résilience en créant des conditions pour un avenir meilleur à travers un panel d’activités telles que l’alimentation scolaire, la prévention de la malnutrition chronique, le renforcement des moyens d’existence et des chaines de valeurs, particulièrement les chaines de valeur sensibles à la nutrition.

###\

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est le lauréat du prix Nobel de la paix 2020. Nous sommes la plus grande organisation humanitaire au monde, sauvant des vies dans les situations d’urgence et utilisant l’assistance alimentaire pour ouvrir la voie à la paix, à la stabilité et à la prospérité pour les personnes qui se relèvent de conflits, de catastrophes et de l'impact du changement climatique.

Suivez-nous sur Twitter @wfp_WAfrica @WFP_Media @WFP_FR

Pour en savoir plus, contactez (email : prénom.nom@wfp.org)
Enrico Piano, WFP/Ouagadougou, Tel +226 56614747
Esther Ouoba, WFP/Ouagadougou, Tel +226 75128656
George Fominyen, WFP/Dakar, Tel. +221 776394271