Rapport mondial sur les Crises Alimentaires 2017 (Résumé Exécutif)

preview

Le monde doit aujourd’hui répondre à un appel à la mobilisation sans précédent face à la situation de quatre pays menacés par la famine, et à la demande croissante d’aide humanitaire et de résilience. Dans ce contexte, il est de la plus haute importance d’informer la communauté de la sécurité alimentaire à l’échelle mondiale et nationale, quant au risque de crises alimentaires et à la sévérité de ces crises. Les parties prenantes ont largement investi dans l’analyse de la sécurité alimentaire et les systèmes d’alerte précoce afin de mieux prévenir et répondre aux crises alimentaires.

Bien que des progrès considérables aient été accomplis au fil du temps en matière de méthodes et de technologies utilisées pour améliorer la qualité et l’opportunité des évaluations de la sécurité alimentaire et des systèmes de suivi, une vision globale et commune des crises alimentaires à l’échelle mondiale fait encore défaut.

En 2016, le Sommet mondial sur l'action humanitaire a amorcé une révision majeure de la façon dont le financement de la réponse humanitaire est accordé dans les contextes de crise et a souligné la nécessité de consentir des investissements à plus long terme en faveur du développement.

Conformément aux principaux engagements des Objectifs de Développement Durable (ODD) et aux recommandations du rapport « Une seule humanité: des responsabilités partagées », l’Union européenne, la FAO et le PAM et se sont mobilisés pour coordonner l’évaluation des besoins à travers la préparation du «Rapport mondial sur les crises alimentaires» pour renforcer l'impact des interventions humanitaires et de résilience .

Le Rapport mondial vise à renforcer la coordination et la prise de décision sur la base d’une analyse neutre qui informe la planification et la mise en œuvre des programmes. Le principal objectif et la force de ce rapport sont la mise en place d’un processus consultatif et consensuel permettant de compiler les analyses sur la sécurité alimentaire dans le monde entier et d’en faire un produit public global.
Le rapport compare et explicite les résultats des analyses sur la sécurité alimentaire menées par différents partenaires et dans différentes zones géographiques afin de dresser un bilan précis de la situation humanitaire mondiale en matière d’insécurité alimentaire aiguë.

Le Rapport mondial sur les crises alimentaires 2017 couvre la période allant de janvier à décembre 2016 et fournit de nombreuses analyses sur la sécurité alimentaire et la nutrition concernant des pays qui présentent une vulnérabilité chronique aux crises alimentaires et où de larges pans de la population vivent en insécurité alimentaire aiguë.

Les principales sources d’information sont le Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) et le Cadre harmonisé (CH), là où ces systèmes sont mis en place. D’autres sources d’information sont les produits du Centre commun de recherche (CCR) de l’UE, du Cluster Sécurité Alimentaire, de la Communauté de Développement d’Afrique Australe (SADC), de la FAO, du FEWS NET, du PAM et de l’UNICEF.

Ce rapport contient également des estimations démographiques de la sécurité alimentaire de pays sélectionnés en fonction des crises alimentaires aiguës auxquels ils ont été confrontés en 2016 et au-delà. En outre, une analyse détaillée de la sécurité alimentaire est présentée dans le cas des pays ou groupes de population faisant face à une insécurité alimentaire aiguë à forte sévérité ou magnitude et sélectionnés en fonction de leur classification IPC/ CH.