World

Rapport du Président de la Commission de l'UA sur la position africaine Commune concernant l’examen 2020 de L'Architecture de consolidation de la paix des Nations Unies, vers un système mondial renforcé de consolidation de la paix

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

I. INTRODUCTION 1. La 899e réunion du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA, tenue à Luanda, en Angola, le 5 décembre 2019, a demandé à la Commission de l'UA "...d'élaborer un projet de Position africaine commune en prévision de l'examen de l'Architecture de consolidation de la paix de l'ONU prévu pour se tenir en 2020. Cette demande est conforme à la mise en œuvre de l'Agenda 2063, en particulier son programme phare "Faire taire les armes", tout en soulignant le rôle de l'Afrique comme acteur important dans les efforts internationaux de consolidation de la paix. En conséquence, cette Position commune africaine (PCA), élaborée en application de la décision du CPS susmentionnée, expose les questions essentielles qui sous-tendront l'engagement des États membres africains au cours du processus intergouvernemental de l'examen 2020 de l'Architecture de consolidation de la paix des Nations unies (UN PBA).

  1. Il convient de rappeler que le concept de consolidation de la paix a été introduit par le Secrétaire général des Nations unies (NU), dans le document intitule "Un agenda pour la paix", datant de 1992. Il a été conçu comme un élément constitutif des efforts des Nations unies pour promouvoir la paix et a toute sa place parmi les instruments les plus traditionnels de l'organisation que sont notamment : la diplomatie préventive, le rétablissement et le maintien de la paix. En octobre 2019, dans ses efforts pour améliorer les interventions de l'ONU à cet égard, le Secrétaire général de l'ONU a initié le processus du prochain examen quinquennal de l'Architecture de consolidation de la paix des Nations Unies. Le dernier examen a eu lieu en 2015. Les deux résolutions des Nations unies A/RES/70/262 et S/RES/2282 (2016), adoptées respectivement par l'Assemblée générale et le Conseil de sécurité des Nations unies, demandent qu'un "examen complet de l'Architecture de consolidation de la paix des Nations Unies" soit effectué lors de la 74e session de l'Assemblée générale. En outre, les résolutions A/RES/71/276 et S/RES/2413 (2018) demandent au Secrétaire général de présenter à l'Assemblée générale, lors de sa 74e session, "un rapport détaillé en relation avec le prochain examen complet de l'Architecture de consolidation de la paix, en mettant l'accent sur la poursuite de la mise en œuvre de la résolution 70/262, et sur les progrès réalisés dans l'application des recommandations et des options contenues dans son rapport sur la consolidation et la pérennisation de la paix".

  2. La PCA est fondée sur les stratégies, politiques et programmes de l'UA en matière de consolidation de la paix et des contributions des départements suivants de la Commission que sont notamment : Paix et sécurité, Affaires politiques, Genre, femmes et développement, le Bureau de l'Envoyé spéciale pour les femmes, la paix et la sécurité ainsi que les Missions de l'UA au Soudan du Sud et au Soudan. Le document a également bénéficié de consultations avec le Caucus africain sur la consolidation de la paix aux Nations unies à New York, les Communautés économiques régionales/mécanismes régionaux (CER/MR) et les organisations africaines de la société civile ainsi que les groupes de réflexion sur le continent. La PCA est, partant, la contribution de l'Afrique en direction de l'examen 2020 de l’Architecture pour la consolidation de la paix des Nations unies aux fins d'améliorer les performances et les résultats de l'Architecture mondiale naissante de consolidation de la paix.