Rapport d’activité 2014

Report
from Triangle Génération Humanitaire
Published on 31 Dec 2014 View Original

Ces dernières années ont été marquées par des crises humanitaires majeures en République Centrafricaine, au Sud Soudan, en Syrie, en Irak, et dans les régions touchées par le virus Ebola. Plus près de chez nous, l’est de l’Ukraine est en proie au chaos, suspendu à un fragile cessez-le-feu. Ces crises mobilisent comme jamais jusqu’alors l’ensemble de la communauté humanitaire qui doit faire face à de multiples conflits inscrits dans la durée.

Les ressources humaines et financières de nos organisations sont durement éprouvées alors même que les besoins grandissent.

En 2014, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) estime que le nombre de personnes réfugiées, déplacées ou en demande d’asile dans le monde a dépassé les 50 millions, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale. Autrement dit, plus de 50 millions de personnes déracinées ont besoin d’assistance à travers le monde. Toujours selon la même agence, plus de 207 000 personnes ont tenté de traverser la Méditerranée à destination de l’Europe, 3 419 migrants au moins ont perdu la vie en quête d’un avenir meilleur. Un chiffre trois fois supérieur au précédent record de 2011. Les prévisions 2015 sont alarmantes, puisque selon l’OMI1, 500 000 migrants tenteront la traversée.
En République Centrafricaine, la crise politique et les violences entre la coalition Séléka et les milices anti-Balakas se sont intensifiées, et affectent lourdement l’ensemble de la population du pays. Des centaines de milliers de personnes ont fui leur région d’origine, déplacées à l’intérieur du pays ou réfugiées dans les pays voisins. Triangle G H a débuté son action dans le pays en 2007, en venant en aide aux Soudanais du Darfour réfugiés dans les préfectures du nord-est. Nous sommes aujourd’hui présents dans plusieurs régions du pays. Nos équipes (une centaine de personnes) déploient leurs savoir-faire dans un contexte sécuritaire éprouvant.

En 2014 toujours, plus d’un million d’Irakiens fuyant les djihadistes de l’EI se sont réfugiés au Kurdistan irakien. Ils sont venus s’ajouter aux 225 000 réfugiés syriens, et ont augmenté considérablement la population de cette région autonome d’Irak, avec des conséquences économiques et sociales désastreuses pour les plus vulnérables. Présent et opérationnel au Kurdistan irakien depuis 2013 dans le cadre d’un premier projet d’assistance à la population syrienne, Triangle G H s’est mobilisé dès le mois d’août 2014 pour faire face à cette nouvelle urgence sanitaire, et pour offrir aux familles nouvellement déplacées des conditions de vie décentes.

Alors que nous terminons ce rapport annuel 2014, nous projetons d’intervenir auprès des populations déplacées en Ukraine, ce pays voisin dans lequel, selon l’ONU, près de cinq millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire en raison du conflit.

Face aux enjeux liés à la multiplication et à la longévité des crises, nous devons rester fortement mobilisés, être à la hauteur des exigences morales et matérielles d’une situation qui nous impose toujours plus de solidarité et de convergence. n Christian Lombard & Patrick Verbruggen / directeurs