World

Pour un monde équitable en matière de santé, le Secrétaire général prône des politiques ciblées, avec des ressources et une couverture sanitaire universelle

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

SG/SM/20672

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée mondiale de la santé, célébrée le 7 avril:

En cette Journée mondiale de la santé, je souhaite appeler l’attention sur les inégalités et les injustices de nos systèmes de prestations médicales.

La crise liée à la COVID-19 révèle les profondes inégalités qui touchent nos sociétés. Au niveau des pays, les taux de morbidité et de mortalité liés à la COVID-19 sont plus élevés chez les personnes et les populations confrontées à la pauvreté, à des conditions de vie et de travail défavorables, à la discrimination et à l’exclusion sociale.

À l’échelle mondiale, la grande majorité des doses de vaccin sont administrées dans une poignée de pays riches ou producteurs de vaccins. Grâce à l’initiative COVAX, un nombre croissant de pays commencent à recevoir des stocks de vaccins, alors que la plupart des habitants des pays à revenu faible ou intermédiaire doivent encore attendre leur tour.

De telles inégalités sont immorales et dangereuses pour notre santé, nos économies et nos sociétés. Alors que nous nous relevons de la pandémie de COVID-19, nous devons mener des politiques et allouer des ressources qui permettront à toutes les personnes de bénéficier des mêmes avancées en matière de santé. Pour ce faire, il faudra atteindre les objectifs de développement durable d’ici à 2030. Il faudra également mettre en place une couverture sanitaire universelle, de sorte que chaque personne puisse s’épanouir, où qu’elle vive.

En cette Journée mondiale de la santé, engageons-nous à travailler ensemble, pour un monde sain et équitable.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.