World + 71 more

Plan de Réponse Humanitaire Global: COVID-19 (avril – décembre 2020) Mise à jour du GHRP de juillet: Vérsion Abrégée

Format
Appeal
Source
Posted
Originally published

Attachments

En un coup d’œil

BESOINS FINANCIERS (US$) $10,3Md

FINANCEMENT REÇU (US$)* $1,64Md

PAYS 63

Depuis le lancement du Plan de réponse humanitaire global (GHRP) pour la COVID-19, le 25 mars, et sa première mise à jour, le 7 mai, la pandémie s’est rapidement développée dans la plupart des 63 pays couverts par le plan. Face aux nombreux pays qui en sont encore aux premiers stades de l’épidémie, il est crucial de renforcer les mesures de santé publique pour sauver des vies et supprimer la transmission.

Au cours des 3,5 derniers mois, de la fin mars à la mi-juillet, les impacts de la pandémie sur les vies et les moyens de subsistance des personnes les plus vulnérables ont dramatiquement empiré. Ce sont les individus et les groupes de population qui souffraient déjà de la violence, de la stigmatisation, de la discrimination et d’un accès inégal aux services de base et aux conditions de vie, qui portent le poids de cette nouvelle crise.

La COVID-19 approfondit la crise dans les points chauds mondiaux de la faim en créant de nouveaux épicentres de la faim dans le monde.

Le nombre de personnes souffrant d’insécurité alimentaire aiguë dans les pays affectés par des conflits, des catastrophes naturelles ou des crises économiques devrait augmenter en passant de 149 millions avant la COVID-19 à 270 millions d’ici la fin de l’année si une assistance n’est pas fournie d’urgence. De récentes estimations donnent à suggérer que jusqu’à 6 000 enfants pourraient mourir chaque jour de causes évitables au cours des six prochains mois en conséquence directe et indirecte des perturbations des services essentiels de santé et de nutrition liées à la COVID-19.

Sous l’égide du GHRP, les membres du Comité permanent inter-organisations et des partenaires comme la FAO, l’OIM, le PNUD, le FNUAP, ONUHabitat, le HCR, l’UNICEF, l’UNRWA, le PAM, l’OMS, des ONG et le Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge ont intensifié leur réponse pour prendre en compte les besoins humanitaires, sanitaires, de protection et socioéconomiques les plus urgents, causés par la pandémie.

Le GHRP cible près de 250 millions de personnes par l’assistance pour la COVID-19. De 6,7 milliards de dollars nécessaires en mai dernier pour mettre en œuvre cette réponse, les besoins financiers sont passés à 10,26 milliards de dollars.

La propagation de la pandémie nécessite des mesures de prévention et de traitement plus intensives et des investissements accrus pour maintenir d’autres services de santé essentiels. L’approfondissement des effets d’entrainement de la pandémie a des incidences sur toutes les sphères de la vie et nécessite un soutien plus intense pour aider les plus vulnérables.

Le plan comprend également une enveloppe supplémentaire de 300 millions de dollars, au-delà des besoins spécifiques des pays, pour renforcer la rapidité et la flexibilité de la réponse des ONG et une enveloppe stratégique de 500 millions de dollars pour prévenir la famine dans les pays les plus vulnérables.

L’une des conséquences les plus néfastes de la pandémie est la montée de la violence basée sur le genre (VBG). On a enregistré une augmentation dramatique des cas rapportés de violence sexiste et du nombre d’appels à des hotlines dédiées (une augmentation de 60 à 770% dans différents pays) alors que la fourniture de services liés à la violence sexiste a malheureusement été réduite. ONU Femmes a estimé que, dans le monde, au cours des 12 derniers mois, 243 millions de femmes et de filles âgées de 15 à 49 ans ont été victimes d’actes de violence sexuelle et/ou physique perpétrés par un partenaire intime et que les femmes plus âgées ont également été victimes de violence. Selon les prévisions, pour chaque période de trois mois de poursuite des mesures de confinement, il faudra s’attendre à 15 millions de cas supplémentaires de violence sexiste dans le monde.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.