World

Peser les risques : Fermeture et réouverture des établissements scolaires dans le cadre de la Covid-19 — quand, pourquoi et quels impacts ?

Format
Analysis
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Résumé

  • Afin de prévenir la transmission de la Covid-19, des gouvernements du monde entier ont fermé leurs établissements scolaires.
  • Les fermetures d’établissements scolaires ont une incidence négative sur le bien-être des enfants et des jeunes et, dans certains contextes, pourraient ne pas réduire efficacement la transmission.
  • L’INEE et l’Alliance appellent les décideurs politiques à :
    • Tenir compte des répercussions de la fermeture des établissements scolaires sur les réalisations en matière d’éducation et de protection des enfants et des jeunes ;
    • Équilibrer ces impacts avec un examen réfléchi des impacts sur la santé ; et
    • Prendre des décisions éclairées et centrées sur l’enfant quand se pose la question de savoir quand et pourquoi rouvrir des établissements scolaires.

1. LE DÉFI

« Il n’est pas vraiment difficile de rester à la maison, mais le confinement en lui-même est stressant et nous ne savons pas quoi faire. » (Conclusion d’un groupe de 13 enfants de 10 à 19 ans en Inde)

La pandémie mondiale de Covid-19 a touché des millions d’enfants et de jeunes dans presque tous les pays du monde. Au plus fort de la pandémie, près de 90 pour cent des étudiants ont été impactés par la fermeture d’établissements scolaires, d’universités et d’autres établissements (UNESCO, avril 2020). Bien que les fermetures d’établissements scolaires aient pu être nécessaires pour réduire le taux de transmission de la Covid-19 dans de nombreux contextes, l’impact complet de ces fermetures sur le bien-être des enfants et des jeunes n’a pas toujours été prise en compte dans le processus décisionnel. Divers risques pour l’éducation, la protection et la santé des enfants et des jeunes doivent être analysés pour décider de la réouverture ou non des établissements. Une telle analyse des données, en particulier au niveau local, est nécessaire pour prendre des décisions éclairées sur quand et pourquoi rouvrir les établissements scolaires (UNICEF).

De nombreux articles, documents et ressources ont mis en lumière l’impact de Covid-19 sur l’accès à une éducation et un apprentissage de qualité en raison de la fermeture généralisée des établissements scolaires (Collection de ressources INEE, GEC, UNESCO, 2020). Ces données suggèrent que la crise de la Covid-19 compromet la réalisation de l’Objectif de développement durable 4 (ODD 4) et entraîne une prise de retard des enfants et des jeunes les plus marginalisés (en particulier ceux qui se trouvent dans des situations vulnérables) par rapport à leurs pairs/collègues moins vulnérables. Avant la crise de la Covid-19, 258 millions d’enfants étaient déjà privés de leur droit à une éducation de qualité ; des millions d’autres risquent maintenant de voir ce droit perturbé et refusé (UNESCO, 2019). Cette pandémie a également accru les risques en matière de protection des personnes, y compris ceux liés à diverses formes de violence, d’abus et d’exploitation, ce qui vient retarder la réalisation des ODDs 5.2, 5,3, 8,7 et 16,2.

Alors que certains pays sont maintenant au plus fort de la pandémie, les gouvernements envisagent de rouvrir les établissements scolaires et réfléchissent aux moyens à mettre en place. Il est évident que l’accès à une éducation de qualité et sûre est un facteur de protection contre les violations des droits des enfants telles que définies dans la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant. Pourtant, en date de juin 2020, plus de 60 pour cent des étudiants à travers le monde (UNESCO, 2020) voient leur établissement fermé, qu’il s’agisse d’une fermeture à temps plein ou à temps partiel. Dans presque tous les pays touchés par la Covid-19, la décision de fermer les établissements scolaires (et de les garder fermés) s’est fondée uniquement sur des considérations de santé publique.

La prise de décision concernant quand et pourquoi rouvrir les établissements scolaires doit être plus équilibrée. Cela comprend l’évaluation des conséquences négatives que peuvent avoir la fermeture des établissements scolaires, y compris à long terme, sur le bien-être général des enfants et des jeunes. Comme l’a récemment suggéré Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF, dans une tribune pour CNN, « Une chose est claire : il est essentiel d’équilibrer les effets dévastateurs des fermetures d’établissements scolaires avec la nécessité de contrôler la propagation de Covid-19. »

Ce document d’orientation s’adresse principalement aux décideurs (ministères de l’éducation, de la protection sociale et de la santé et leurs partenaires associés) et passe en revue les impacts de la fermeture des établissements scolaires sur le bien-être holistique des enfants et des jeunes, notamment en matière d’éducation, de protection et de santé. Il propose que le processus décisionnel relatif à la fermeture ou à la réouverture des établissements scolaires passe en revue divers risques, sans se limiter aux risques pour la santé. À cette fin, le présent document pose les questions fondamentales suivantes :

a) Les enfants et adolescents peuvent-ils apprendre efficacement en dehors de l’école ?
b) Les enfants et les jeunes sont-ils mieux protégés à l’école, ou non ?
c) La plupart des enfants et des jeunes sont-ils plus en sécurité sur le plan de la santé à l’école, ou non ?

L’approche du présent document est fondée sur les principes de l’absence de préjudice (« Ne pas nuire ») et de l’intérêt supérieur de l’enfant (CNUDC, article 3, 1989), qui ont été définies plus en détail dans les Normes minimales pour la protection de l’enfance dans l’action humanitaire et les Normes minimales de l’INEE en matière d'Éducation : préparation, intervention, rétablissement. Un continuum de prise de décision concernant la réouverture des établissements scolaires est présenté à la section 2 et souligne la position du présent document en ce qui concerne les orientations disponibles sur comment les établissements scolaires pourraient rouvrir en toute sécurité.

Le diagramme et les considérations fournis dans la Section 2 et les échantillons de questions fournis dans la Section 3 sont conçus pour soutenir un processus de discussion et de prise de décision localisé et holistique sur quand et pourquoi rouvrir les établissements scolaires, ou bien les fermer/les garder fermés. Ces principes directeurs doivent être adaptés et ajoutés en fonction du contexte national et / ou local.

L’outil échantillon de prise de décision décrit dans la Section 4 n’est qu’une approche qui peut aider à prendre une décision contextualisée basée localement. Le processus est complexe et doit prendre en compte attentivement les questions apparentées à l’éducation, à la protection de l’enfant et à la santé pour évaluer les risques de réouverture ou de fermeture des établissements scolaires.

Si et quand une décision est prise de rouvrir des établissements scolaires, des directives pertinentes sur la façon de rouvrir des établissements scolaires en toute sécurité doivent être suivies.