World

Note sur le partenariat avec des organisations confessionnelles, des communautés religieuses locales et leurs chefs religieux

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

1. Contexte

1.1 Le HCR s’est récemment lancé dans un « voyage de découverte mutuelle » avec les organisations confessionnelles en étudiant le rôle de la foi dans les interventions humanitaires. En décembre 2012, le cinquième Dialogue du Haut Commissaire sur les défis de protection a été organisé sur le thème Foi et protection. Le Dialogue a réuni plus de 400 représentants d’organisations confessionnelles, chefs religieux et autres partenaires à Genève, pour deux journées de riches discussions sur ce thème.

1.2 Cette manifestation a été le premier dialogue multiconfessionnel officiel auquel le HCR n’ait jamais pris part et a exploré les valeurs communes qui sous-tendent la notion d’asile et de protection des réfugiés dans toutes les grandes religions du monde. Il a également permis de mieux mesurer et comprendre le rôle que peuvent jouer la foi, la religion et la spiritualité dans la vie des personnes que sert le HCR.

1.3 Les participants au Dialogue Foi et protection ont en outre reconnu l’importance des partenariats existants et potentiels du HCR avec les organisations confessionnelles, notamment pour améliorer la protection des personnes relevant de la compétence du HCR (par exemple réfugiés, demandeurs d’asile, apatrides et déplacés internes). Les participants ont vigoureusement réaffirmé les principes fondamentaux sur lesquels repose toute action humanitaire1 (impartialité, non-discrimination, respect des croyances d’autrui, autonomisation, égalité, humanité et protection contre toute forme de conditionnalité) et ont insisté sur la nécessité de respecter ces principes dans les interventions humanitaires.

1.4 A la fin de la manifestation, le Haut Commissaire a souligné « les contributions précieuses des organisations et des communautés confessionnelles à la protection des réfugiés et des déplacés ». Il a formulé un certain nombre de suggestions concrètes de suivi, invoquant notamment l’élaboration d’un projet de « sensibilisation en matière de religion et de foi» pour le personnel du HCR. La présente Note sur le partenariat a été préparée en application de cette demande.