World + 2 more

Mise au rebut, gestion des déchets et lavage des protections hygiéniques dans les situations d’urgence: Un compendium

Format
Manual and Guideline
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Introduction

Dans le monde entier, on observe une tendance à accorder davantage d’attention à l’intégration de la gestion de l’hygiène menstruelle (MHM) dans les interventions humanitaires. Cependant, dans la majorité des situations d’urgence, la distribution de protections hygiéniques par le personnel humanitaire aux adolescentes et aux femmes est l’activité la plus courante. Bien que ces articles soient essentiels, leur distribution n’est que l’un des éléments d'une intervention MHM complète. Les femmes et les jeunes filles doivent également avoir accès à des informations adéquates en matière d’hygiène menstruelle et de santé, en plus de la possibilité concrète d’utiliser les protections hygiéniques conformément à l’usage prévu.

Plus spécifiquement, deux aspects essentiels de l’intervention MHM ont été négligés :

1) La mise au rebut des protections hygiéniques et la gestion des déchets ; et
2) le lavage et le séchage des protections hygiéniques. Si ces aspects restent lettre morte, les interventions MHM resteront insuffisantes et ne suffiront pas àrépondre aux besoins des bénéficiaires. Ce compendium a pour objectif de contribuer à y remédier.

Les progrès considérables accomplis dans le domaine de l’acceptation et de l’ouverture d’esprit vis-à-vis des règles et en matière de fourniture de produits d’hygiène féminine ne se sont pas étendus aux discussions portant sur la gestion des protections hygiéniques usagées et du sang des règles. Elles restent l’un des objets les plus tabous au monde.

Toute femme ou jeune fille qui change de serviette ou autre protection hygiénique durant ses règles est immédiatement confrontée à la question de savoir quoi faire de l’article usagé. S'il s’agit d'une protection jetable, elles doivent disposer d'une méthode d’élimination. S’il s’agit d'un article réutilisable, il doit être lavé, séché et stocké afin d’être prêt à être réutilisé. Dans la plupart des cultures du monde, le fait que d’autres personnes (dont des hommes, mais pas seulement) voient ou aient conscience de l’existence de ces protections usagées fait l’objet d'une extrême stigmatisation.

Ce compendium se concentre sur les aspects concrets de la gestion des règles dans les contextes humanitaires. Bien que la boîte à outils consacrée à la MHM dans les situations d’urgence contienne des directives d’ordre général concernant la gestion des règles dans un contexte humanitaire, ce compendium a pour objectif de fournir des conseils concrets concernant diverses approches de mise au rebut des protections hygiéniques, de la gestion et du lavage des déchets.

Ces directives visent à remédier aux principales lacunes concernant les aspects pratiques de la gestion des protections hygiéniques. Les femmes et jeunes filles déplacées qui utilisent des produits à usage unique sont confrontées à de sérieuses difficultés pour pouvoir s’en débarrasser dans leurs contextes soumis à de lourdes contraintes. Et celles qui utilisent des protections réutilisables doivent pouvoir facilement les laver, les sécher et les stocker de manière hygiénique entre les périodes de règles, même dans des conditions d'intimité limitée. À ce jour, des travailleurs humanitaires ont trouvé quelques solutions innovantes pour venir à bout de ces difficultés.

En ce qui concerne ces questions, ce compendium s’appuie sur une enquête relative aux bonnes pratiques employées par diverses organisations dans le monde entier afin de proposer des approches qui pourraient être adaptées à de nouveaux types d'intervention et à de nouveaux contextes.