World

Lutte contre la faim et renforcement des droits des femmes paysannes

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Dans les pays du Sud, les femmes représentent entre 60% et 80% des agriculteurs1 familiaux. Or, les femmes rurales sont davantage touchées par la faim et la pauvreté que les hommes et elles « constituent la majorité des pauvres de la planète2 ». Ce sont donc ces mêmes femmes qui produisent la nourriture qui sont les plus susceptibles de souffrir de la faim.

Les femmes travaillant dans le secteur agricole occupent des tâches très diverses de production agricole et de transformation alimentaire selon les régions du monde, leur âge, ou la catégorie sociale à laquelle elles appartiennent. Il peut s’agir de paysannes travaillant sur leurs propres terres, de travailleuses non rémunérées travaillant au sein d’une exploitation familiale, de salariées agricoles, de transformatrices, de vendeuses… Malgré cette grande diversité de situations, les femmes paysannes partagent un point commun : celui d’être victimes de fortes discriminations « de la ferme à l’assiette3 » et de se voir attribuer des rôles et des responsabilités distinctes de celles des hommes.