World

Lignes Directrices pour Tes Urgences Environnementales (2ème édition) 2017

Format
Manual and Guideline
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

INTRODUCTION

La réponse aux impacts environnementaux de grande échelle, aux catastrophes soudaines, aux urgences complexes ainsi qu’aux accidents industriels nécessite souvent une expertise technique qui dépasse la capacité de l’état affecté.

Aux fins de ce document, une urgence environnementale a été définie comme une catastrophe ou un accident au déclenchement soudain, résultant de facteurs naturels, technologiques ou humains, ou une combinaison de ces facteurs, qui cause ou menace de causer des dommages environnementaux importants ainsi qu’une perte de vies humaines et de biens immobiliers.

Ces dommages comprennent des conséquences environnementales secondaires d’aléas naturels telles que les séismes, les tempêtes, les inondations, les tsunamis, les feux de forêts, les glissements de terrain, et/ou les catastrophes provoquées par l’homme, comme des accidents industriels, des accidents de transport, des fuites de produits chimiques, des marées noires et une multitude d’autres types d’urgence. Parfois, un évènement naturel comme une tempête ou un séisme peut provoquer un accident technologique (appelé aussi phénomène Natech), qui en conséquence peut conduire au rejet de polluants chimiques.

Souvent, les gouvernements des pays affectés par des urgences environnementales recherchent une expertise et des ressources disponibles auprès de la communauté internationale pour gérer de telles crises.
Dans de tels cas, un soutien international peut être apporté bilatéralement - directement depuis un pays vers le pays affecté - ou multilatéralement - par le biais d’entités internationales telles que l’Unité Conjointe ONU Environnement/Bureau pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) (JEU).

Ces Lignes Directrices se concentrent particulièrement sur les rôles et les responsabilités des institutions régionales et internationales, et sur les cadres de la réponse d’urgence. En tant que tel, elles ne couvrent pas en détail les phases de prévention, de préparation et de redressement d’une urgence - qui sont des éléments importants de la gestion des risques pour lesquels une variété d’autres mécanismes de soutien existent. La section 2.4 sur la Préparation pour la Réponse donne plus d’informations sur ces mécanismes, tout comme les liens et les ressources externes indiqués dans ce document.

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.