World

Les dirigeants du G20 renforcent leur soutien au Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19, mais pour poursuivre sur la lancée, des mesures urgentes et immédiates s'imposent

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Les dirigeants mondiaux se sont réunis aujourd’hui à l'occasion du Sommet mondial sur la santé, organisé conjointement par la Commission européenne et l’Italie, laquelle préside actuellement le G20, en vue d' adopter un programme pour surmonter la pandémie de COVID-19 et d'élaborer et approuver la Déclaration de Rome », dans laquelle sont énoncés une série de principes, au moment où le virus est en plein essor et se propage de manière incontrôlable dans de nombreuses régions du monde.

Alors que neuf personnes meurent de la COVID-19 toutes les minutes et que le risque d'apparition de variants au taux de transmission et à la dangerosité encore plus élevés augmente, le Sommet mondial sur la santé arrive à point nommé. L’avenir de la pandémie est entre les mains des dirigeants du G20.

Le Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT) a été lancé il y a un peu plus d’un an en réponse à l’appel des dirigeants du G20 qui demandaient que soit mis en place un mécanisme mondial visant à accélérer la mise au point de tests, de traitements et de vaccins et à en assurer une distribution équitable. Hébergé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Accélérateur ACT est la seule solution multilatérale de bout en bout permettant d'arriver plus rapidement à mettre un terme à la phase aiguë de la pandémie de COVID-19.

Les responsables de l'Accélérateur ACT se félicitent des engagements pris à l'occasion du Sommet mondial sur la santé et collaboreront avec les pays afin de leur donner effet rapidement, tant concernant les engagements financiers que ceux, décisifs, relatifs à la mise à disposition de plus de 100 millions de doses de ces ressources limitées que sont les vaccins. Les engagements financiers actuels sont présentés dans l'outil interactif de suivi du financement de l’Accélérateur ACT. Un important déficit de financement subsiste néanmoins.

Mettre plus rapidement un terme à la pandémie grâce à l’Accélérateur ACT coûterait moins de 1 % de ce que les gouvernements dépensent pour les plans de relance afin de faire face aux conséquences de la pandémie. Alors que les coûts économiques et sociaux de la pandémie continuent d’augmenter, la solidarité mondiale n'en est que plus que jamais justifiée. Le monde a maintenant besoin que le G20 agisse grâce à l'Accélérateur ACT.

Dans la Déclaration de Rome, publiée à l’issue du Sommet, les dirigeants ont réaffirmé leur soutien à l’Accélérateur ACT et souligné qu'il convenait de partager le fardeau financier et de combler le déficit de financement, afin que l’Accélérateur ACT remplisse son mandat concernant la répartition et la livraison équitables de tests, de traitements et de vaccins pour vaincre la pandémie. Fait d’importance vitale, les dirigeants du G20 ont également souligné qu'ils soutenaient le partage mondial des doses de vaccin approuvées pour une utilisation d’urgence par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et par l’intermédiaire du Mécanisme COVAX.

Carl Bildt, Envoyé spécial pour l’Accélérateur ACT et ancien Premier ministre de la Suède, a déclaré : « Les engagements pris aujourd’hui arrivent à point nommé, mais d'autres mesures doivent être prises maintenant, et non dans des semaines ou des mois, si l'on veut changer le cours de la pandémie. Alors que certains pays ont dépassé le stade des déclarations d'intention, en faisant don de vaccins et en s’engageant vis-à-vis du financement intégral de l'Accélérateur ACT, les dirigeants du G20 et du G7 doivent prendre des mesures supplémentaires si nous voulons empêcher ce virus de se propager et de continuer à muter. Il nous reste beaucoup à faire ».

Le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS, a déclaré : « L’occasion nous est offerte de corriger le déséquilibre mondial. Premièrement, nous devons trouver les 18,5 milliards USD qui manquent pour l’Accélérateur ACT. Deuxièmement, nous avons besoin que les pays fassent don immédiatement de dizaines de millions de doses de vaccins par l’intermédiaire du Mécanisme COVAX – le mécanisme mondial convenu pour la distribution des vaccins. Nous nous félicitons des annonces généreuses faites aujourd’hui ; dans les semaines et les mois à venir, nous aurons besoin de centaines de millions de doses supplémentaires. Nous avons besoin que les entreprises nous aident à faire en sorte que les dons arrivent rapidement et nous devons accorder maintenant, en 2021, un droit de préemption sur toutes les doses non affectées au Mécanisme COVAX. Troisièmement, nous devons de toute urgence augmenter radicalement la production de tous ces outils, grâce à l’octroi de licences volontaires, au partage de technologies et de connaissances techniques, et à la renonciation aux droits de propriété intellectuelle. Nous sommes à un moment critique. La création de l’Accélérateur ACT est une initiative historique et progressiste fondée sur les principes de solidarité et d’équité. Saisissons cette occasion et achevons le travail que nous avons commencé ».

Les engagements pris aujourd’hui arrivent à un moment critique de la pandémie. Ce n'est qu’au moyen de tests rigoureux et concertés visant à maîtriser la propagation du virus, en garantissant l’accès aux composantes d'importance vitale que sont l’oxygène et à la dexaméthasone, et grâce aux vaccins pour protéger les populations que cette pandémie peut être maîtrisée. Les disparités considérables en matière d’accès aux tests, aux traitements et aux vaccins entre les pays les plus riches et les plus pauvres prolongent la pandémie dans toutes les régions du monde. Le financement immédiat des travaux de l’Accélérateur ACT permettrait de mettre plus rapidement un terme à la pandémie partout dans le monde.

  • Les taux de dépistage dans les pays à revenu élevé sont 100 fois plus élevés que dans les pays à faible revenu, ce qui contribue à une propagation non surveillée et incontrôlée du virus. Le financement intégral des travaux du volet Produits de diagnostic de l'Accélérateur ACT permettrait d'augmenter considérablement les dépistages dans les pays à revenu faible ou intermédiaire et de renforcer les capacités de séquençage afin de s’assurer que les nouveaux variants du virus puissent être rapidement mis en évidence et gérés.
  • Les pays à revenu élevé ont administré près de 100 fois plus de doses de vaccin par habitant que les pays à faible revenu, ce qui laisse des millions d'agents de santé et des populations vulnérables sans protection dans les pays les plus pauvres du monde. Le financement intégral du système de garantie de marché du COVAX de l'Alliance Gavi et le partage des vaccins par l’intermédiaire du Mécanisme COVAX de l'Accélérateur ACT protégeraient 27 % des populations des 92 pays bénéficiant du système de garantie de marché d’ici la fin de 2021.
  • La grave pénurie d'oxygène met en péril la vie de millions de personne à travers le monde. Le financement intégral des travaux du volet Traitements de l'Accélérateur ACT permettrait de sauver jusqu’à 4 millions de vies grâce à la fourniture d’oxygène d'importance vitale à ceux qui en ont le plus besoin et de financer la recherche sur de nouveaux traitements pour lutter contre la maladie.
  • Dans de nombreux pays, les systèmes de santé ne sont pas préparés au déploiement des outils de lutte contre la COVID-19 et, souvent, les agents de santé des pays à revenu faible ou intermédiaire ne sont pas protégés en raison du manque d’équipement de protection individuelle. Le financement intégral du Connecteur de systèmes de santé protégerait deux millions d'agents de santé de première ligne dans les pays à faible revenu grâce à la fourniture d'équipement de protection individuelle et aiderait à préparer les systèmes de santé au déploiement d’outils de lutte contre la COVID-19.

La solidarité mondiale contre la COVID-19 n’est pas seulement une question de justice. C’est la façon la plus rapide et la plus efficace de vaincre la pandémie et de revenir à la normalité, tant pour notre vie quotidienne que pour l'économie.

Note aux rédacteurs

Le Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT) est une collaboration mondiale efficace et déjà opérationnelle, qui vise à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre la COVID-19 et à en assurer un accès équitable. Il a été créé à la suite d’un appel des dirigeants du G20 en mars 2020, puis lancé par l’OMS, la Commission européenne, la France et la Fondation Bill et Melinda Gates en avril 2020.

L’Accélérateur ACT n’est ni un organe décisionnaire ni une nouvelle organisation, mais il vise à accélérer les efforts de collaboration entre les organisations existantes pour mettre fin à la pandémie. Il offre un cadre de collaboration conçu pour réunir autour d’une même table les principaux acteurs, l’objectif étant d’en finir aussi rapidement que possible avec la pandémie en accélérant la mise au point de tests, de traitements et de vaccins, en veillant à leur juste répartition et en renforçant leur livraison, de façon à protéger les systèmes de santé et à redresser à brève échéance les sociétés et les économies. Il s’appuie sur l’expérience de grandes organisations mondiales du secteur de la santé qui s’attaquent aux enjeux sanitaires les plus difficiles au monde et qui, en travaillant ensemble, sont en mesure d’aboutir à de nouveaux résultats plus ambitieux contre la COVID-19. Ses membres s’engagent tous à veiller à ce que chacun ait accès à tous les outils nécessaires pour vaincre la COVID-19 et à travailler en partenariat comme jamais auparavant pour y parvenir.

L’Accélérateur ACT est organisé en quatre volets : produits de diagnostic, traitements, vaccins et renforcement du système de santé.

  • Codirigé par le Fonds mondial et FIND, le volet Produits de diagnostic vise à garantir un accès équitable aux tests nouveaux et existants, à soutenir leur adoption et leur déploiement par les pays, et à renforcer l'ensemble de diagnostics disponibles grâce à des investissements dans le domaine de la recherche-développement sur la mise au point de tests de qualité, à faible coût et faciles à utiliser. En 2021, ce volet s’est concentré sur l’acquisition et la distribution d’au moins 900 millions de tests moléculaires et antigéniques de diagnostic rapide dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.
  • Le volet Traitements est dirigé par Unitaid et le Wellcome Trust. Les traitements peuvent jouer un rôle à tous les stades de la maladie : pour prévenir l’infection ; pour éliminer les symptômes et la propagation de l’infection à d’autres groupes ; pour traiter ou prévenir les symptômes ; pour sauver des vies en cas de symptômes graves ; et pour accélérer le rétablissement. Il a pour objectif d’élaborer, de fabriquer et de distribuer des millions de traitements dans un délai de 12 mois, afin de contribuer au rétablissement des personnes atteintes de la COVID-19.
  • Le volet Vaccins, dirigé par la CEPI, l'Alliance GAVI et l’OMS, a pour objectif d'accélérer les travaux de recherche en vue d'obtenir un vaccin efficace pour tous les pays. Parallèlement, il contribue au développement des capacités de fabrication et à l’achat de fournitures en amont, afin qu’au moins deux milliards de doses puissent être distribuées équitablement aux populations les plus à risque et les plus exposées d’ici à la fin de l’année 2021.
  • Le volet Connecteur de systèmes de santé, dirigé par la Banque mondiale, le Fonds mondial et l'OMS, veille à ce que ces outils soient accessibles aux personnes qui en ont besoin.
  • Outre les quatre volets, l’accès et l’allocation constituent un domaine d’activité transversal, dirigé par l'OMS.

Depuis le mois d'avril 2020, l’Accélérateur ACT apporte un soutien à l’effort mondial le plus rapide, le plus coordonné et le plus fructueux de l’histoire en vue de développer des vaccins, des produits diagnostiques et des traitements et de les déployer afin de vaincre une maladie nouvelle. Grâce aux progrès importants réalisés dans le domaine de la recherche-développement par les milieux universitaires, le secteur privé et les initiatives publiques, l’Accélérateur ACT a fait progresser notre compréhension des outils qui fonctionnent pour lutter contre cette maladie. Il a transformé notre capacité à lutter contre la COVID-19 à l’échelle mondiale : les vaccins sont déployés dans le monde entier, des tests antigéniques de diagnostic rapide performants et à faible coût peuvent maintenant détecter la transmission n’importe où, des traitements abordables de la forme grave de la maladie peuvent sauver des vies dans n’importe quel contexte, et les systèmes de santé sont renforcés pour aider à déployer ces outils.