World

Le rapport de l’OIM « Etat de la migration dans le monde » montre une hausse des déplacements malgré la mobilité restreinte par la COVID-19

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le camp de déplacés internes de Shahrak Sabz en Afghanistan a été établi en 2018 par des déplacés internes fuyant la sécheresse. Plus de 30 000 déplacés internes vivent désormais dans la zone. © OIM/Muse Mohammed

Genève – L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé aujourd'hui son rapport phare sur l’état de la migration dans le monde 2022, qui révèle une montée en flèche des déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence, à un moment où la mobilité mondiale est à l’arrêt en raison des restrictions de voyage imposées par la COVID-19.

« Nous assistons à un paradoxe inédit dans l'histoire de l'humanité », a déclaré le Directeur général de l'OIM, António Vitorino. « Alors que des milliards de personnes sont effectivement clouées au sol par la COVID-19, des dizaines de millions d'autres sont déplacées à l’intérieur de leur propre pays ».

Le nombre de passagers aériens dans le monde a chuté de 60 pour cent en 2020 pour atteindre 1,8 milliard (contre 4,5 milliards en 2019), tandis que dans le même temps, les déplacements internes dus aux catastrophes, aux conflits et à la violence touchent 40,5 millions de personnes (contre 31,5 millions en 2019).

Le rapport, le onzième de la série de Rapports intitulés « Etat de la migration dans le monde » de l'OIM, s'appuie sur les dernières données en provenance du monde entier pour expliquer les principales tendances migratoires ainsi que les enjeux qui se dessinent à l'horizon en matière de politiques migratoires.

« Ce rapport ne ressemble à aucune autre édition », a déclaré Marie McAuliffe, rédactrice du rapport de l'OIM.

« Tant de choses se sont produites en termes de migration et de mobilité au cours de ces deux dernières années et dans ce rapport, nous rassemblons des données, des études et des analyses clés pour montrer comment les tendances à long terme ont été modifiées par la COVID-19 et comment les migrants du monde entier ont été touchés ».

Selon le rapport, le nombre de migrants internationaux est passé de 84 millions dans le monde en 1970 à 281 millions en 2020. Ceci dit, si l'on tient compte de la croissance démographique mondiale, la proportion de migrants internationaux n'est passée que de 2,3 à 3,6 pour cent de la population mondiale. La plupart des personnes dans le monde (96,4 pour cent) résident dans le pays où elles sont nées. En raison de la COVID-19, le nombre de migrants internationaux pour 2020 était inférieur d’environ 2 millions à ce qu'il aurait été en temps normal.

Le Rapport « Etat de la migration dans le monde » dispose désormais d'un large éventail de ressources à l'ère du numérique. La plateforme interactive en ligne permet aux utilisateurs d'explorer les données clés et d’interagir avec elles d'une manière très visuelle et attrayante. L'édition 2020 a remporté l'or aux International Design Awards plus tôt cette année, dans la catégorie des rapports annuels.

La boîte à outils en ligne pour les éducateurs a été conçue pour aider les enseignants du monde entier à fournir aux adolescents et aux jeunes adultes du matériel pédagogique objectif, précis et intéressant sur les principes fondamentaux de la migration et des migrants.

Le Rapport « Etat de la migration dans le monde » est devenu une source essentielle pour les vérificateurs de faits, contribuant à réfuter les fausses informations sur la migration dans une multitude d'endroits. L'édition 2022 dispose désormais d'une nouvelle boîte à outils simple pour les vérificateurs de faits, qui permet de démonter les principales idées reçues sur la migration.

En plus de l'analyse des données, le rapport couvre des sujets spécifiques pour les lecteurs qui ont besoin d'un contenu plus approfondi. Parmi les sujets abordés figurent les migrations et les changements climatiques à évolution lente, les liens entre paix et développement et la migration, la traite des êtres humains dans les parcours migratoires, les impacts de la COVID-19, la désinformation sur la migration, les contributions des migrants dans l’ère de la désinformation, et l'intelligence artificielle et la migration, qui sont d'actualité et très pertinents pour les spécialistes et le grand public.

Le rapport peut être téléchargé ici.

***

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Marie McAuliffe, Rédactrice du Rapport « Etat sur la migration dans le monde », Siège de l'OIM, Tel : +41796599940, Email : mmcauliffe@iom.int

Paul Dillon, rédacteur en chef (médias) et porte-parole, siège de l'OIM, tél. : +41796369874, Email : pdillon@iom.int

Safa Msehli, porte-parole (crise), siège de l'OIM, tél. : +41794035526, Email : smsehli@iom.int