World

Le rôle central de l’État dans la lutte contre les pandémies et autres urgences sanitaires et les conséquences socioéconomiques qui en résultent pour la promotion du développement durable et la réalisation de tous les droits de l’homme (A/HRC/47/23)

Format
UN Document
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Conseil des droits de l’homme
Quarante-septième session
21 juin-9 juillet 2021
Points 2 et 10 de l’ordre du jour
Rapport annuel du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et rapports du Haut-Commissariat et du Secrétaire général
Assistance technique et renforcement des capacités

Rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme

Résumé

Le rôle central de l’État pendant les pandémies et autres urgences sanitaires est d’élaborer une réponse sanitaire efficace tout en continuant de protéger les droits de l’homme, ce qui consiste à respecter, protéger et réaliser les droits économiques, sociaux et culturels en portant une attention particulière à la couverture médicale et à la protection sociale universelles comme éléments constants de toute stratégie de riposte, de préparation et de relèvement. Dans le même temps, il s’agit aussi de continuer à protéger les droits civils et politiques tels que le droit de participer à la vie publique, la liberté d’expression et la liberté d’association.

La résilience des systèmes de santé et des économies nationales a été largement entamée par l’insuffisance des investissements dans la réalisation des obligations relatives aux droits de l’homme. Les États devraient investir davantage dans les systèmes de santé et de protection sociale en s’appuyant sur des approches multilatérales, concertées et solidaires. De telles mesures nécessiteront de leur part un regain de volonté politique et de détermination à honorer les engagements qu’ils ont pris dans le cadre du droit des droits de l’homme et du Programme de développement durable à l’horizon 2030 (Programme 2030).