World

Le HCR et l’UIP se félicitent de la résolution de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe en faveur des réfugiés

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original
Un Syrien et ses enfants en attente de la vérification de leurs passeports à l’aéroport d’Hanovre, Allemagne. © HCR/Gordon Welters

L’Union interparlementaire (UIP) et le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, se félicitent de l’adoption d’une résolution et de la publication d’un rapport en soutien aux réfugiés par l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE).

La résolution de l'APCE intitulée Le rôle des parlements dans la mise en œuvre des Pactes mondiaux des Nations Unies pour les migrants et réfugiés encourage les parlementaires européens à défendre la cause et l'application des principes et des dispositions des Pactes mondiaux sur les réfugiés et la migration.

« Les parlementaires ont un rôle capital à jouer pour contribuer à la protection des réfugiés. Leur engagement est essentiel pour préserver l’accès à l’asile, faciliter l’intégration des réfugiés, lutter contre les causes profondes du déplacement et soutenir les autres pays qui accueillent des réfugiés », a déclaré la Haut Commissaire assistante en charge de la protection internationale, Gillian Triggs.

« Face aux défis pressants liés à la protection des réfugiés, exacerbés par la pandémie de Covid-19, cette résolution n’aurait pas pu survenir à un meilleur moment et constitue un bel exemple de la solidarité en action. Le HCR se félicite de son adoption, impatient de poursuivre son appui aux parlements pour s’assurer de la concrétisation de leurs objectifs concernant les réfugiés. »

Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le rapport insiste sur l’urgence d’une promotion active, par les parlements, de la solidarité envers les réfugiés et les migrants dans leurs pays respectifs et à l’étranger, et rappelle les valeurs universelles d’humanité et de dignité pour tous.

« Les parlements doivent adopter des mesures législatives et budgétaires contribuant à mieux gérer la cause des réfugiés et à créer des environnements où les réfugiés et les communautés hôtes peuvent vivre côte à côte », a déclaré Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP. « En conclusion de la 142ème Assemblée de l'UIP la semaine dernière, les parlements membres ont confirmé que le monde de l'après-Covid ne sera un monde meilleur que si nous avons le courage de mettre en œuvre des mesures audacieuses pour protéger les droits des hommes et des femmes, y compris les réfugiés. Nous avons les moyens de le faire. Ce dont nous avons maintenant besoin, c'est de la volonté politique. »

Le partenariat mondial du HCR et de l’UIP a conduit l’Union interparlementaire à s’engager, lors du Forum mondial sur les réfugiés, à soutenir le Pacte mondial sur les réfugiés et la campagne #IBelong (#Jappartiens) pour éliminer l’apatridie. La résolution de l’APCE et la publication du rapport sont de beaux exemples d’initiatives parlementaires destinées à favoriser les progrès de l’application du Pacte mondial sur les réfugiés.