Le gouvernement Harper supprime le plafond du fonds d'équivalence pour la lutte contre la polio

Report
from Government of Canada
Published on 25 Feb 2013 View Original

Richmond (Colombie-Britannique) ― Un très grand nombre d'enfants éviteront de contracter une maladie débilitante grâce au soutien additionnel que le Canada accordera au fonds d'équivalence de l'initiative « Des sous et plus pour la polio », en plus de son engagement initial. L'honorable Julian Fantino, ministre de la Coopération internationale, a annoncé aujourd'hui que le Canada octroierait non seulement un montant égal aux dons versés jusqu'à hauteur d'un million de dollars, comme il l'avait annoncé en septembre dernier, mais aussi un montant égal à l'ensemble des contributions amassées par les Rotariens d'ici le 1er mars 2013, en appui à l'éradication de la poliomyélite. La Fondation Bill et Melinda Gates a aussi annoncé qu'elle verserait un dollar pour chaque dollar recueilli.

« La générosité des Canadiens est sans égale, comme le démontre cette remarquable initiative qui a non seulement atteint son objectif, mais l'a dépassé, a déclaré le ministre Fantino. Le gouvernement Harper est heureux d'être un partenaire important dans la lutte contre cette maladie dévastatrice, mais l'argent ne peut à lui seul éradiquer la poliomyélite. Nous faisons appel au leadership des pays encore touchés afin qu'ils favorisent l'utilisation de l'information scientifique et qu'ils assurent un environnement sécuritaire aux travailleurs du domaine de l'immunisation contre la polio. »

En septembre dernier, le ministre Fantino a invité les Canadiens à participer à cette lutte en aidant les Rotariens du Canada à atteindre l'objectif de leur collecte de fonds d'ici le 1er mars 2013. En vertu de l'initiative « Des sous et plus pour la polio », le Canada et la Fondation Bill et Melinda Gates se sont engagés dans un premier temps à verser une somme égale aux dons en argent versés par les Canadiens à la Fondation Rotary, jusqu'à un maximum d'un million de dollars chacun. Cependant, puisque la Fondation Rotary est bien en voie d'atteindre son objectif remarquable avant l'échéance du mois de mars, le Canada et la Fondation Gates ont décidé d'octroyer chacun un montant égal au total des fonds recueillis dans le cadre de l'initiative, ce qui devrait permettre d'amasser plus de 1,6 million de dollars qui seront remis à l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite de l'Organisation mondiale de la santé.

« Le soutien du Canada a été essentiel dans le cadre des efforts ultimes réalisés pour mettre fin à la poliomyélite, et il continuera à l'être, a affirmé Robert Scott, président du comité d'éradication de la poliomyélite du Rotary International. Nous sommes en voie d'éradiquer cette maladie mortelle et nous devons redoubler d'efforts pour atteindre notre but. »

En octobre 2011, le premier ministre Harper a réaffirmé le soutien du Canada à l'égard de l'Initiative mondiale pour l'éradication de la poliomyélite, ce qui vient renforcer l'engagement permanent de l'ACDI envers l'amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

« Nous avons une occasion unique de changer l'histoire et de mettre fin à la poliomyélite grâce aux avancées exceptionnelles réalisées en 2012. Ce programme novateur est un autre exemple de l'engagement de longue date et du leadership du Canada et des Rotariens, qui visent à protéger les enfants pour toujours de cette maladie débilitante, mais évitable », a dit Chris Elias, président du Programme mondial de développement de la Fondation Bill et Melinda Gates.

Depuis 1988, le Canada et ses partenaires ont soutenu l'immunisation de centaines de millions d'enfants, ce qui a mené à l'éradication du virus de la poliomyélite dans presque tous les pays du monde. Nous sommes résolus à éradiquer complètement cette maladie dans les quelques régions où elle est encore présente.