World + 2 more

Le COVAX publie la liste d’une première série d’attributions de vaccins

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

La Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi (l’Alliance du Vaccin), et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en tant que codirigeants du Mécanisme COVAX pour un accès mondial équitable aux vaccins contre la COVID-19, ainsi que l’UNICEF, partenaire d’exécution essentiel, sont heureux de publier la liste de la première série d’attributions de doses de vaccins au titre du Mécanisme COVAX.

À la suite de la publication des prévisions provisoires de distribution et sur la base des connaissances actuelles sur la disponibilité des produits, cette première série d’attributions donne des informations sur la livraison des doses du vaccin AstraZeneca (AZ)/Oxford aux participants au Mécanisme COVAX, et ce jusqu’en mai 2021.

La première liste des attributions permet de préciser le volume des doses du vaccin AZ/Oxford – fabriqué par AstraZeneca (AZ) d'une part, et moyennant licence par le Serum Institute of India (SII/AZ) (COVISHIELD) d'autre part – qui seront livrées à 142 participants au Mécanisme COVAX. Les participants ne figurant pas sur la liste ont exercé leur droit de retrait pour ce vaccin ou souhaité transférer les doses allouées aux participants au système de garantie de marché du COVAX (AMC), ou bien ils n’ont pas adhéré à l’AMC bien que pouvant en bénéficier, ou ont volontairement retardé la réception des doses et communiqué cette intention avant l’attribution des doses, ou encore ils n’ont pas satisfait aux exigences financières.

Cette liste sera mise à jour d’ici à la fin de la semaine afin de fournir des délais indicatifs pour la livraison de ces doses, répartie entre février-mars et avril-mai. Ces délais dépendent de divers facteurs, parmi lesquels figurent les prescriptions réglementaires nationales, la disponibilité des produits et le respect d’autres critères tels que les plans nationaux validés de déploiement et de vaccination des participants à l’AMC, les accords d’indemnisation et de responsabilité et les autorisations d’exportation et d’importation.

Les livraisons pour cette série d'attributions ont déjà commencé, l’Inde, le Ghana (voir article de Gavi) et la Côte d’Ivoire ayant reçu des doses du vaccin SII/AZ. Le Ghana et la Côte d’Ivoire ont lancé lundi les campagnes de vaccination utilisant ces doses (voir article de Gavi). D’autres livraisons sont prévues cette semaine, et à mesure que les critères de préparation seront satisfaits et que les doses seront disponibles, elles se poursuivront régulièrement au cours des prochains mois.

Outre cette première série de doses attribuées, une distribution exceptionnelle de 1,2 million de doses du vaccin Pfizer-BioNTech, dont la livraison est prévue pour le premier trimestre 2021, a été annoncée début février dans un document prévisionnel (en anglais).

D’autres séries d'attributions de vaccins du portefeuille COVAX seront annoncées en temps voulu.

La liste des attributions de cette première série est disponible ici (en anglais).

Note aux rédacteurs

À propos du COVAX

Le Mécanisme COVAX, qui est le volet vaccins du Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi (l’Alliance du Vaccin) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) – qui travaillent en partenariat avec l’UNICEF, partenaire d’exécution essentiel, les fabricants de vaccins des pays développés et des pays en développement, la Banque mondiale et les organisations de la société civile, entre autres. Il s’agit de la seule initiative mondiale qui travaille avec les États et les fabricants pour veiller à ce que les vaccins contre la COVID-19 soient disponibles dans le monde entier, aussi bien dans les pays à revenu élevé que dans les pays à revenu faible.

La CEPI est chargée des projets de recherche-développement portant sur les vaccins COVAX (en anglais) : elle investit dans les travaux de recherche-développement relatifs à différents vaccins prometteurs dans le but de soutenir la mise au point de trois vaccins sûrs et efficaces pouvant être mis à disposition des pays participant au Mécanisme COVAX. Dans ce cadre, la CEPI a obtenu un droit de préemption qui pourrait porter sur plus d’un milliard de doses de différents vaccins candidats pour le Mécanisme COVAX, et a fait des investissements stratégiques dans la fabrication des vaccins, notamment en réservant des capacités de production de doses de vaccins COVAX dans un ensemble d’installations et en obtenant des flacons de verre pour deux milliards de doses de vaccin. La CEPI investit également dans la « nouvelle génération » de vaccins candidats, ce qui offrira au monde de nouvelles possibilités de combattre la COVID-19 à l’avenir.

Gavi est chargé des activités d’approvisionnement et de livraison pour le COVAX : l’Alliance coordonne le développement, la mise en œuvre et l'administration du Mécanisme COVAX et du système de garantie de marché du COVAX (AMC COVAX), et travaille avec l’UNICEF et l’OMS, ses partenaires, ainsi qu’avec les États, sur l’état de préparation des pays et la distribution des vaccins. Le COVAX constitue le mécanisme mondial de groupement des achats pour les vaccins contre la COVID-19 qui garantira à l’ensemble des 190 pays et territoires participants un accès juste et équitable aux vaccins grâce au cadre d’attribution élaboré par l’OMS. Pour atteindre cet objectif, le COVAX mettra en commun le pouvoir d’achat des pays et territoires participants et offrira des garanties de volume portant sur un ensemble de vaccins candidats prometteurs. Le système de garantie de marché du COVAX coordonné par Gavi est le mécanisme de financement qui appuiera la participation au Mécanisme COVAX de 92 pays à revenu faible ou intermédiaire, leur permettant d’accéder à des doses de vaccins contre la COVID-19 sûrs et efficaces, financés par des donateurs. Gavi assure la coordination et la collecte de fonds pour l’AMC et son mécanisme de compensation hors faute, et finance l’achat de vaccins par l’UNICEF, ainsi que les travaux des partenaires et des gouvernements sur la préparation et la livraison, y compris le financement du matériel relatif à la chaîne du froid, l’assistance technique, les seringues, les véhicules et d’autres aspects des opérations logistiques extrêmement complexes nécessaires à la livraison. L’UNICEF et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) agiront à titre de coordonnateurs des achats pour le Mécanisme COVAX, aidant à fournir des vaccins aux participants de l'AMC, entre autres.

L’OMS a plusieurs rôles au sein du COVAX : elle fournit des orientations normatives sur les politiques, les réglementations, la sécurité et la recherche-développement en ce qui concerne les vaccins, leur attribution, et la préparation des pays et la vaccination. Son Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) sur la vaccination élabore des recommandations pour des politiques de vaccination fondées sur des données probantes. Son protocole d’autorisation d'utilisation d’urgence (EUL) et ses programmes de préqualification permettent de garantir l’uniformité des examens et des autorisations entre les différents États Membres. L’OMS assure la coordination mondiale et le soutien aux États Membres en matière de surveillance de l’innocuité des vaccins. Elle a élaboré les profils de produits cibles pour les vaccins contre la COVID-19 et assure la coordination technique de la recherche-développement. L’OMS dirige, avec l’UNICEF, l’axe de travail relatif à la préparation des pays à la vaccination (en anglais), qui apporte un soutien aux pays qui se préparent à recevoir et à administrer les vaccins. S’appuyant sur Gavi et de nombreux autres partenaires travaillant à l’échelle mondiale, régionale et à l’échelle des pays, cet axe de travail permet de fournir des outils, des orientations, un suivi ainsi qu’une assistance technique sur le terrain pour la planification et le déploiement des vaccins. Avec les partenaires du COVAX, l’OMS a mis au point un régime d’indemnisation hors faute (en anglais) au titre des engagements de durée limitée en matière d’indemnisation et de responsabilité.

L’UNICEF tire parti de son expérience en tant que plus grand acheteur de vaccins au monde et travaille avec les fabricants et les partenaires pour l’achat des doses de vaccin anti-COVID-19, ainsi que sur le fret, la logistique et le stockage. L’UNICEF fournit déjà plus de deux milliards de doses de vaccins par an pour la vaccination systématique et la riposte aux flambées au nom de près de 100 pays. En collaboration avec le Fonds renouvelable de l’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS), l’UNICEF dirige les efforts visant à acheter et à fournir des doses de vaccins anti-COVID-19 pour le COVAX. En outre, l’UNICEF, Gavi et l’OMS travaillent 24 heures sur 24 avec les gouvernements pour s’assurer que les pays sont prêts à recevoir les vaccins, le matériel de chaîne du froid approprié étant en place et les agents de santé formés pour les distribuer. L’UNICEF joue également un rôle de premier plan dans les efforts visant à promouvoir la confiance dans les vaccins, en communiquant sur la fiabilité des vaccins et en luttant contre la désinformation dans le monde entier.

À propos de la CEPI

La CEPI est un partenariat innovant entre des organisations publiques, privées, philanthropiques et civiles, créé à Davos en 2017 pour développer des vaccins permettant de mettre fin aux épidémies futures. La CEPI a agi au plus vite et en coordination avec l’OMS face à l’émergence de la COVID-19. Elle a instauré dix partenariats pour mettre au point des vaccins contre le nouveau coronavirus. Les programmes font appel à des systèmes d’intervention rapide déjà soutenus par la CEPI ainsi qu’à des partenariats nouveaux.

Avant que la COVID-19 n’apparaisse, les maladies prioritaires de la CEPI étaient les maladies dues au virus Ebola, au virus de Lassa, au coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient, au virus Nipah, la fièvre de la vallée du Rift et le chikungunya. La CEPI a également investi dans des plateformes techniques pouvant être utilisées pour rapidement mettre au point des vaccins et des immunoprophylaxies contre des agents pathogènes inconnus (Maladie X).

À propos de Gavi

Gavi, l’Alliance du Vaccin, est un partenariat public-privé qui contribue à la vaccination de la moitié des enfants du monde contre certaines des maladies les plus mortelles. Depuis sa création en 2000, Gavi a aidé à vacciner une génération entière – plus de 822 millions d’enfants – et a permis d’éviter plus de 14 millions de décès, contribuant à diviser par deux la mortalité de l’enfant dans 73 pays en développement. Gavi joue également un rôle majeur dans l’amélioration de la sécurité sanitaire mondiale en soutenant les systèmes de santé et en finançant des stocks mondiaux de vaccins contre la maladie à virus Ebola, le choléra, la méningite et la fièvre jaune. Après deux décennies de progrès, Gavi s'attache désormais à protéger la prochaine génération et à vacciner les enfants encore laissés pour compte, en recourant à des solutions de financement innovantes et aux toutes dernières technologies, allant de l'utilisation de drones à la biométrie, pour sauver des millions de vies supplémentaires, enrayer les flambées épidémiques avant qu’elles ne se propagent et aider les pays à devenir autosuffisants. Pour en savoir plus, consultez le site Web de Gavi et retrouvez-nous sur Facebook et sur Twitter (en anglais).

Gavi rassemble les gouvernements de pays en développement et de pays donateurs, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF, la Banque mondiale, l’industrie des vaccins, des organismes techniques, la société civile, la Fondation Bill et Melinda Gates et d’autres partenaires du secteur privé. Consultez ici la liste complète des gouvernements donateurs et des grandes organisations qui financent les travaux de Gavi.

À propos de l’OMS

L’Organisation mondiale de la Santé est l’organisme chef de file en matière de santé publique dans le système des Nations Unies. Fondée en 1948, l’OMS collabore avec 194 États Membres, dans six Régions et dans plus de 150 bureaux, pour promouvoir la santé, préserver la sécurité mondiale et servir les populations vulnérables. Notre objectif pour 2019-2023 est de faire en sorte qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient de la couverture sanitaire universelle, qu’un milliard de personnes supplémentaires soient mieux protégées face aux situations d’urgence et qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient d’un meilleur état de santé et d’un plus grand bien-être.

Pour obtenir des données actualisées sur la COVID-19 et des conseils de santé publique qui vous aideront à vous protéger contre le coronavirus, consultez le site Web de l'OMS et suivez l’OMS sur Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn, TikTok, Pinterest, Snapchat, et YouTube (en anglais).

À propos de l’UNICEF

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) est présent dans certains des endroits de la planète où les difficultés sont les plus grandes et s’efforce d’atteindre les enfants les plus démunis. Dans plus de 190 pays et territoires, l’UNICEF intervient en faveur de chaque enfant, partout, afin de construire un monde meilleur pour tous. Pour plus d’informations sur l’UNICEF et ses activités pour les enfants, consultez le site Web de l'UNICEF. Pour plus d’informations sur la COVID-19, consultez https://www.unicef.org/coronavirus/covid-19. Pour en savoir plus sur les travaux de l’UNICEF sur les vaccins contre la COVID-19 (en anglais), cliquez ici, ou sur les travaux de l’UNICEF sur la vaccination (en anglais), cliquez ici.

Suivez l’UNICEF sur Twitter et Facebook (en anglais).

À propos de l’Accélérateur ACT

Le Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT) est une nouvelle collaboration mondiale novatrice visant à accélérer la mise au point et la production de produits de diagnostic, de traitements et de vaccins contre la COVID-19 et à assurer un accès équitable à ceux-ci. Il a été créé à la suite d’un appel des dirigeants du G20 en mars puis lancé par l’OMS, la Commission européenne, la France et la Fondation Bill et Melinda Gates en avril 2020.

L’Accélérateur ACT n’est ni un organe décisionnaire, ni une nouvelle organisation, mais vise à accélérer les efforts de collaboration entre les organisations existantes pour mettre fin à la pandémie. Il offre un cadre de collaboration conçu pour réunir autour d’une même table les principaux acteurs, l’objectif étant d’en finir aussi rapidement que possible avec la pandémie en accélérant la mise au point de tests, de traitements et de vaccins, en veillant à leur juste répartition et en renforçant leur livraison, de façon à protéger les systèmes de santé et à redresser à brève échéance les sociétés et les économies. Il s’appuie sur l’expérience de grandes organisations mondiales du domaine de la santé qui s’attaquent aux problèmes sanitaires les plus complexes au monde et qui, en collaborant, sont en mesure d’obtenir de nouveaux résultats plus ambitieux contre la COVID-19. Ses membres s’engagent tous à veiller à ce que chacun ait accès à tous les outils nécessaires pour vaincre la COVID-19 et à travailler en partenariat comme jamais auparavant pour y parvenir.

L’Accélérateur ACT est composé de quatre axes de travail : les produits de diagnostic, les traitements, les vaccins et le renforcement des systèmes de santé. L’accès et l’attribution constituent un domaine d’activité transversal.

Contacts pour les médias

Meghana Sharafudeen
Gavi
Téléphone: +41 79 711 55 54
Email: msharafudeen@gavi.org

Iryna Mazur
Gavi
Portable: +41 79 429 3671
Email: imazur@gavi.org

Evan O'Connell
Gavi
Portable: +33 6 17 57 21 26
Email: econnell@gavi.org

Laura Shevlin
GAVI
Email: lshevlin@gavi.org

CEPI Service de presse
CEPI
Téléphone: +44 7387 055214
Email: press@cepi.net

Service de presse pour les médias
OMS
Téléphone: +41 22 791 2222
Email: mediainquiries@who.int

Sabrina Sidhu
Spécialiste en communication
UNICEF
Téléphone: +12128246583
Portable: +1 917 476 1537
Email: ssidhu@unicef.org

Anne Sophie Bonefeld
UNICEF Copenhague
Téléphone: +45 2469 4676
Email: abonefeld@unicef.org