World + 5 more

Le CICR lance un appel de fonds de 2 milliards de francs suisses pour financer ses opérations humanitaires en 2018

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) demande plus de 2 milliards de francs suisses à ses donateurs pour assurer le financement de ses opérations sur le terrain en 2018 et pouvoir apporter aide et protection à des millions de personnes touchées par des conflits et d'autres situations de violence.

Cet appel, qui s'inscrit en hausse de 11,6 % par rapport au budget terrain de 2017, permettra au CICR de continuer à répondre aux besoins les plus urgents des personnes prises au piège dans les zones de conflit les plus difficiles de la planète, notamment en Syrie, en Irak, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo et au Yémen.

Lors d'une séance d'information tenue hier à Genève, le président du CICR, Peter Maurer, a remercié les donateurs pour leur fidèle soutien et leur confiance sans faille dans la mission et le mandat de l'institution.

« Le CICR est profondément préoccupé par le nombre et l'ampleur des conflits de longue durée qui sévissent dans le monde aujourd'hui. Tant leurs conséquences immédiates que leurs effets à plus long terme sur les millions de personnes touchées ont de quoi nous alarmer tous. Si certains de ces conflits font souvent la une de l'actualité, beaucoup restent au second plan et se déroulent loin des projecteurs médiatiques. Nous lançons un appel à nos donateurs pour qu'ils nous aident à faire en sorte que les victimes de ces conflits ne tombent pas dans l'oubli », a déclaré M. Maurer.

Pour l'essentiel, les activités du CICR restent centrées sur des situations de conflit de plus en plus complexes et visent à assurer le maintien des services de base et des infrastructures essentielles à la survie de la population. La situation est particulièrement grave dans les villes, où les écoles, les hôpitaux et les systèmes d'approvisionnement en eau et en électricité sont souvent endommagés, voire détruits par des années de combats.

« Tirant parti de son accès privilégié aux militaires et aux groupes armés, le CICR s'emploie à prévenir les violations du droit international humanitaire et à protéger la population civile des pires effets des conflits. Nous appelons les donateurs à continuer de soutenir l'action que le CICR mène pour faire face aux situations d'urgence imprévues et aux besoins à long terme des communautés ravagées par des années de guerre », a-t-il ajouté.

Lors de la séance d'information, M. Maurer a souligné la nécessité d'assurer un financement souple avec des contributions non attribuées, afin que le CICR puisse continuer à dispenser une aide sur la seule base des besoins.

Informations complémentaires : Christoph Hanger, CICR Genève, tél. : +41 79 574 06 36