World

Le CICR crée un nouveau fonds afin de renforcer l’action pour le climat dans ses programmes humanitaires

Genève (CICR) – Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a lancé aujourd’hui une nouvelle initiative visant à renforcer l’action en faveur du climat et de l’environnement dans les opérations humanitaires qu’il mène à travers le monde.

Le Fonds de transition pour le climat et l'environnement est un mécanisme pluriannuel destiné à soutenir la réalisation des objectifs de l'institution en matière de durabilité et d'action climatique.

« L'ambition qui nous guide est claire : nous entendons montrer l'exemple et favoriser l'évolution du secteur humanitaire vers une mobilisation plus ambitieuse en faveur du climat », déclare le président du CICR Peter Maurer. « Le nouveau fonds sera déterminant pour aider les populations à s'adapter à l'impact des crises climatiques et environnementales, tout en nous permettant de maximiser la durabilité environnementale de nos activités. »

Le Fonds aidera le CICR à atteindre plusieurs objectifs essentiels, tels que :

  • réduire ses émissions de gaz à effet de serre d'au moins 50% d'ici 2030 par rapport à leur niveau de 2018 ;

  • intégrer la question des risques climatiques et environnementaux dans tous ses programmes ;

  • faire en sorte que les règles du droit international humanitaire relatives à la protection de l'environnement soient mieux connues, comprises et mises en œuvre.

Le Fonds de transition pour le climat et l'environnement nécessitera une dotation initiale de quelque 15,3 millions de francs suisses. Ce montant permettra au CICR de passer à l'énergie solaire dans les pays où il consomme le plus de carburant pour générateur, avec à la clé une réduction de ses émissions de CO2 de jusqu'à 140 000 tonnes et des économies de 30 à 50 millions de francs sur les 20 prochaines années. Les financements supplémentaires serviront à renforcer la résilience des communautés face aux effets combinés des conflits et des risques climatiques et environnementaux, à travers des activités adaptées aux différents contextes.

On observe ces dernières années une stagnation du financement de l'aide humanitaire, alors même que les besoins n'ont eux cessé d'augmenter au niveau mondial. Afin de s'assurer les fonds nécessaires pour venir en aide aux plus vulnérables, le CICR met actuellement en place une série d'approches et de modèles financiers innovants conçus pour faciliter la collaboration ainsi que les partenariats entre les acteurs de l'humanitaire, du développement et du secteur privé.

Les nouveaux modèles de financement consistent en un ensemble de solutions financières qui offrent ou non des rendements, mais visent toutes à canaliser des fonds publics et privés vers la résolution de défis humanitaires.

« Nous exprimons notre reconnaissance à nos partenaires de longue date qui contribuent déjà au Fonds de transition pour le climat et l'environnement – le Liechtenstein, la Suisse, la Fondation Lombard Odier et la Fondation pour le CICR –, et espérons mobiliser d'autres soutiens autour de cette initiative de première importance », conclut Peter Maurer.

Informations complémentaires :

Moritz Hansen, CICR Genève, mohansen@icrc.org, tél. : +41 22 730 35 33
Ewan Watson, CICR Genève, ewatson@icrc.org, tél. : +41 79 244 64 70

Pour visualiser les dernières vidéos du CICR et les télécharger en qualité professionnelle, veuillez consulter le site : www.icrcvideonewsroom.org
Visitez aussi la page du CICR sur la protection des soins de santé :www.healthcareindanger.org