World

Le canton de Genève s'engage pour les victimes de conflits oubliés

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Genève (CICR) - Ce 28 juin, lors d'une cérémonie au siège du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), Laurent Moutinot, conseiller d'État du canton de Genève, et Jakob Kellenberger, président du CICR, ont signé la nouvelle convention par laquelle le canton de Genève apporte au CICR un soutien financier pour une période de trois ans, à hauteur de trois millions de francs suisses par année.

« Aujourd'hui, le canton de Genève réitère sa volonté de soutenir la plus genevoise des institutions internationales et les principes humanitaires qu'elle défend », a déclaré M. Moutinot dans son allocution.

Ce soutien financier contribuera aux efforts déployés par le CICR pour venir en aide aux populations touchées par les conflits armés, notamment dans des contextes souvent oubliés par l'opinion publique et donc plus difficiles à financer.

« Rester aux côtés de toutes les personnes qui subissent les conséquences d'un conflit est un défi que les délégués du CICR relèvent constamment, a souligné M. Kellenberger. C'est la raison pour laquelle le CICR apprécie tout particulièrement la solidarité du canton de Genève avec les victimes de conflits oubliés. »

En 2004, l'engagement du canton de Genève en faveur des victimes de conflits oubliés avait été formalisé par une convention entre l'État de Genève et le CICR. Depuis lors, quelque neuf millions de francs ont été attribués aux activités humanitaires du CICR en République démocratique du Congo, en Afghanistan, en Somalie, au Libéria, au Burundi, en Côte d'Ivoire, en Géorgie et dans d'autres pays en conflit.

Le soutien du canton de Genève s'inscrit dans le cadre de la loi sur le financement de la solidarité internationale et dans son engagement en faveur des droits humains.

Informations complémentaires :

Vincent Lusser, CICR Genève, tél. : +41 22 730 24 26 ou +41 79 217 32 64