World

La Quatrième Commission recommande la mise en œuvre d'une stratégie d'assistance globale aux victimes d'exploitation et d'abus sexuels

Source
Posted
Originally published
CPSD/367

Quatrième Commission
28e séance - après-midi

La Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission de l'Assemblée générale) s'est brièvement réunie cet après-midi pour adopter une résolution* relative à l'« étude d'ensemble d'une stratégie visant à éliminer l'exploitation et les abus sexuels dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies ».

Aux termes de ce texte, adopté sans vote, et tel qu'oralement amendé, la Commission recommande à l'Assemblée générale de faire siennes les propositions et les conclusions du rapport** du Comité spécial des opérations de maintien de la paix et de son Groupe de travail sur les travaux de la deuxième reprise de sa session de 2006.

Dans ce rapport, qui contient les propositions recommandations et conclusions soumises à la deuxième reprise de session de 2006, le Comité spécial estime qu'il importe de mettre en œuvre, à l'échelle de l'ensemble du système des Nations Unies, une stratégie d'assistance aux victimes de l'exploitation et de la violence sexuelles.

Le Comité spécial rappelle également qu'en attendant la mise en œuvre d'une telle stratégie globale, les missions devront continuer d'accorder aux victimes de l'exploitation et de la violence sexuelle des secours d'urgence financés au moyen de leur budget ordinaire.

Enfin, le Groupe de travail spécial à composition non limitée est prié par le Comité spécial de continuer à examiner, à la reprise de sa session, en juin 2007, le projet révisé de mémorandum d'accord entre l'ONU et les États fournissant des ressources à une opération de maintien de la paix des Nations Unies***. Les incidences budgétaires qui résulteront de la poursuite de l'examen de ce mémorandum d'accord se chiffrent à 152 400 dollars.

En s'appuyant sur les travaux du Conseiller du Secrétaire général pour la question du personnel de maintien de la paix des Nations Unies et de l'exploitation sexuelle et des abus sexuels, le Prince Zeid Ra'ad Zeid Al-Hussein, de la Jordanie, le Comité spécial des opérations de maintien de la paix avait recommandé, en avril 2005, que soient adopté, pour prévenir de tels actes et y réagir, un certain nombre de mesures dont bon nombre ont été mises en œuvre

depuis, ou sont en passe de l'être. En approuvant ces recommandations****, l'Assemblée générale avait prié de présenter au Comité une stratégie globale d'assistance aux victimes, en prévoyant notamment des modalités de compensation financière.

Parmi les délégations qui ont pris la parole cet après-midi figurent: la Fédération de Russie, le Maroc (au nom du Mouvement des non-alignés) et la République dominicaine (au nom du Groupe de Rio).

La prochaine séance publique de la Quatrième Commission aura lieu le 24 mai prochain. L'ordre du jour des travaux portera sur l'élection des membres du Bureau de sa soixante-deuxième session.

* Voir document portant la cote A/C.4/61/L.19

** Voir document portant la cote A/61/19 (Part I)

*** Voir document portant la cote A/61/494

**** Voir document portant la cote A/59/19/Rev.1 et A/RES/59/300

À l'intention des organes d'information - Document non officiel