World

L’OMS et l’Union africaine signent un accord d’une large portée visant à accélérer les efforts en vue des objectifs vitaux pour la santé

Format
News and Press Release
Sources
Posted
Originally published
Origin
View original

Un mémorandum d’accord formel renforce la coopération entre les deux organisations

Genève

La Commission de l’Union africaine et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) ont signé aujourd’hui un mémorandum d’accord historique scellant leur engagement conjoint à élargir et approfondir leur entente et leur coopération.

Le document a été signé au Siège de l’OMS par le Président de la Commission de l’Union africaine, Son Excellence Moussa Faki Mahamat, et le Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Cet engagement marquant en faveur de la santé dans le monde fait suite à la Déclaration politique sur la couverture sanitaire universelle (CSU), approuvée par les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies lors de l’Assemblée générale en septembre, ainsi qu’à l’adoption peu après d’une résolution mondiale par les représentants de 140 pays visant à en assurer la mise en œuvre concrète.

Le Mémorandum entre la Commission et l’OMS prévoit trois principaux domaines de collaboration:

  • Offrir une expertise technique à l’Agence africaine du médicament et créer un environnement favorable à la production locale de médicaments. L’accès à des médicaments sûrs, efficaces et de qualité est un pilier central de la CSU. L’OMS salue la décision de l’Union africaine d’approuver le traité portant création de l’Agence à laquelle elle se tient prête à fournir une expertise technique de qualité.
  • Renforcer la collaboration entre les Africa Centers for Disease Control and Prevention et l’OMS, en vouant une attention particulière à la préparation aux situations d’urgence, afin de renforcer les moyens de défense des États Membres de l’Union africaine face aux épidémies et autres situations d’urgence sanitaire. L’OMS appuiera également les efforts visant à renforcer le personnel de santé dans les pays de l’Union africaine et à établir une équipe africaine de volontaires de la santé.
  • Appuyer la mise en œuvre de l’Appel à l’action d’Addis-Abeba sur la couverture sanitaire universelle et de la Déclaration de l’Union africaine sur le financement intérieur. L’Appel à l’action, approuvé en début d’année par le Sommet de l’Union africaine, engage ses États Membres à accroître les investissements nationaux pour la santé et à rendre des comptes à cet égard. L’OMS facilitera le dialogue entre les Ministères de la santé et des finances pour aider les pays à développer des modèles de financement en santé solides et durables.

L’Union africaine joue un rôle crucial pour maintenir une plus grande cohésion entre ses États Membres dans un large éventail de domaines politiques et de programmes. Par ce mémorandum, l’OMS vise à redynamiser, élargir et approfondir son entente avec l’Union africaine en vue d’appliquer la stratégie quinquennale de son treizième programme général de travail, 2019-2023, et d’atteindre les objectifs de santé et de développement de l’Union africaine.

Le mémorandum d’accord intervient à un moment critique de l’action en vue de l’instauration de la couverture sanitaire universelle.

S’exprimant à l’occasion de la cérémonie de signature, le Président de la Commission de l’Union africaine et le Directeur général de l’OMS se sont tous deux dits convaincus que ce partenariat renforcé contribuera à l’appui politique nécessaire et à la mise en œuvre d’interventions au niveau des pays pour améliorer la santé et le bien-être de la population sur tout le continent africain.