World

Journée pour la sensibilisation aux mines: cette décennie doit être la dernière de la destruction de ces engins mortels, souhaite M. Guterres

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

SG/SM/20667

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. António Guterres, à l’occasion de la Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte antimines, célébrée le 4 avril:

 La Journée internationale pour la sensibilisation au problème des mines et l’assistance à la lutte antimines est l’occasion de constater les progrès sur le plan de la sensibilisation aux dangers des mines terrestres et de nous attacher à l’avènement d’un monde sans mines.  Plus de 160 États sont parties à la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel. Je demande à ceux qui n’y ont pas adhéré de le faire sans plus tarder.

Les mines terrestres, les restes explosifs de guerre et les engins explosifs improvisés touchent de manière disproportionnée les êtres vulnérables ou démunis, les personnes déplacées de force et les enfants. Ils empêchent les solutions pacifiques, bloquent l’action humanitaire et entravent le développement partagé et durable.

Nos progrès sur le plan de l’élimination des mines sont hélas anéantis parfois, lorsque nous en voyons apparaître de nouvelles. Nous ne pouvons pas nous contenter de nous mobiliser et de mener campagne pour sensibiliser au danger des mines terrestres. Conformément à la Charte des Nations Unies, achevons les travaux consistant à repérer, nettoyer et détruire ces engins mortels. Faisons de cette décennie la dernière, où nous devons encore nous consacrer à cette tâche.

À l’intention des organes d’information • Document non officiel.