World + 6 more

Impact de la COVID-19 sur les vulnérabilités des migrants sur la route de la Méditerranée centrale

Format
Analysis
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Ce rapport a été rédigé par l’IMREF (Independent Monitoring, Rapid Research and Evidence Facility) dans le cadre du programme Safety, Support, and Solutions Phase II (SSS II) du Département du développement international (DFID). Il est mis en œuvre par un consortium dirigé par Integrity, qui comprend Seefar, IMPACT Initiatives et l’Université du Danube de Krems (DUK).

Résumé exécutif

Ce rapport examine les effets des mesures liées à la COVID-19 sur les schémas de mobilité des migrants, les vulnérabilités et l’accès aux services de santé et de protection à Gao (Mali), Agadez (Niger) et Ouagadougou (Burkina Faso). Ses conclusions s’appuient sur les données et les preuves recueillies par le biais de 172 documents; 36 entretiens qualitatifs à distance avec des migrants en transit à Agadez, Gao et Ouagadougou; 24 entretiens semi-structurés avec des informateurs clés; et 186 enquêtes quantitatives auprès de réfugiés et de migrants recueillies par le Mixed Migration Center (MMC) dans les trois sites d’étude. Les résultats de l’étude donnent un aperçu des expériences des participants à l’étude et de la façon dont leurs vulnérabilités ont évolué depuis le début de l’épidémie, mais ne sont pas statistiquement représentatifs. Les résultats sont également susceptibles d’être affectés par l’évolution continue de la pandémie et des mesures de confinement connexes.