World

Déclaration de l’Administrateur du PNUD à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original
© PNUD Bangladesh

Avant l’éclosion de la pandémie de COVID-19, les personnes handicapées faisaient déjà l’objet de marginalisation et étaient plus susceptibles de vivre dans la pauvreté et de subir la violence, la négligence et les abus à des taux plus élevés. La pandémie n’a fait qu’exacerber cette situation, des millions de personnes perdant leur emploi et leurs moyens de subsistance, parfois du jour au lendemain. De nombreuses personnes handicapées souffrent d’affectations sous-jacentes spécifiques qui les rendent plus fragiles face à la maladie. Certains groupes comme les femmes et les filles handicapées sont encore plus vulnérables aux violences sexistes.

Alors que certains pays commencent à se remettre lentement de la pandémie de COVID-19, un objectif essentiel doit être de créer un monde plus inclusif et accessible qui reconnaisse les contributions de tous, y compris les personnes handicapées. Il convient de noter que les personnes handicapées doivent être en mesure de jouer un rôle de premier plan dans les efforts déployés à travers le monde pour reconstruire en mieux pour l’avenir à la suite de la pandémie de COVID-19.

L’Organisation des Nations Unies (ONU) entend montrer l’exemple sur ce plan. En effet, guidée par sa Stratégie pour l’inclusion du handicap, l’ONU œuvre à la promotion de l’inclusion des personnes handicapées dans tous les grands axes de son travail, à savoir paix et sécurité, droits humains et développement. C’est le cas notamment au Népal où elle s’est employée à renforcer les capacités en matière de processus de gouvernance tenant compte du genre et du handicap de 84 organisations de personnes handicapées, 72 femmes élues et 114 leaders communautaires d’organisations de femmes. Et une nouvelle publication du PNUD, à laquelle ont contribué directement des personnes handicapées de pays comme le Mexique et le Malawi, vise à faire avancer la participation des personnes souffrant de handicaps psychosociaux ou intellectuels à la vie politique, dans le droit fil de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées.

La promotion de l’inclusion numérique des personnes handicapées sera également essentielle pour leur permettre de jouer un rôle plus important dans la conception de solutions de développement tant nécessaires. Elle aidera également à faire en sorte qu’elles aient leur mot à dire dans des domaines cruciaux tels que l’action climatique. Pour autant, les personnes handicapées se heurtent à des obstacles à l’accès à l’internet et aux technologies d’assistance, notamment sur le plan de l’accessibilité financière en raison de la baisse des revenus et des dépenses liées à leur handicap. Par conséquent, l’ONU impulse des efforts de grande envergure visant à étendre la couverture du haut débit à coût abordable et à doter les individus des compétences numériques dont ils ont besoin. Force est de constater que 2 % seulement des 350 millions de sites Web actifs sont conformes dans une certaine mesure aux critères d’accessibilité. Or, de nombreuses solutions technologiques sont en train de voir le jour. C’est le cas notamment de l’intelligence artificielle, qui peut mettre à jour automatiquement des millions de sites Web et avoir ainsi un réel impact positif sur la vie de millions de personnes en favorisant une plus grande inclusion.

Guidé par son nouveau Plan stratégique 2022-2025, le PNUD continuera de promouvoir l’inclusion du handicap dans tous les aspects de sa programmation et de ses opérations en appui au Programme 2030. À titre d’exemple, le Programme de gestion des compétences pour les jeunes professionnels handicapés du PNUD-VNU peut inspirer des programmes similaires aussi bien au sein du système des Nations Unies qu’au-delà. Afin de reconstruire en mieux pour l’avenir à la suite de la pandémie, il faut permettre aux personnes handicapées de participer de manière équitable à la prise de décision – aux choix qui auront une incidence sur leur vie quotidienne, dans la poursuite d’un monde plus inclusif et accessible. Comme toujours, l’ensemble de la famille des Nations Unies sera là pour aider à faire en sorte que les 15 % de personnes handicapées au monde aient leur mot à dire concernant leur avenir.

####

Pour 2021, le thème de la Journée internationale des personnes handicapées est « Leadership et participation des personnes handicapées pour construire un monde post-COVID-19 inclusif, accessible et durable ». Le PNUD héberge le secrétariat du Partenariat des Nations Unies sur les droits des personnes handicapées, qui réunit des entités des Nations Unies, des gouvernements et des organisations œuvrant à la promotion des droits des personnes handicapées.