World

Covid-19 et changement climatique : deux fléaux qui menacent les personnes déracinées et les apatrides à travers le monde

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Pour lutter contre le changement climatique, le monde doit tirer les enseignements de la pandémie de Covid-19 et agir de toute urgence afin de ne pas se retrouver confronté à des conséquences massives et fatales pour les personnes déracinées, a déclaré ce jour Gillian Triggs, Haut Commissaire assistante du HCR en charge de la protection internationale.

« Le coût le plus élevé sera celui de l’inaction », a signalé Gillian Triggs lors d’une séance virtuelle du Dialogue du Haut Commissaire sur les défis de protection. « Nous devons agir ensemble. Il n’y a tout simplement pas de riposte unilatérale efficace. »

Durant un débat animé par Elizabeth Puranam, correspondante d’Al Jazeera en Inde, Gillian Triggs s’est entretenue avec des personnes déracinées, des représentants d’ONG, de milieux universitaires et de gouvernements afin de discuter des conséquences du changement climatique pour les personnes les plus vulnérables de la planète, notamment ceux qui ont été forcés de fuir leur foyer ou qui sont apatrides. Évoquant des similitudes avec la pandémie de Covid-19, les participants ont déclaré que le monde doit protéger les personnes vulnérables, tout en les associant à la recherche de solutions.

« Si nous voulons résoudre le problème du changement climatique, nous devons mettre au centre les plus vulnérables », a indiqué Hindou Oumarou Ibrahim, une Tchadienne qui milite pour la justice environnementale et les droits des peuples autochtones. Le Tchad et d’autres pays d’Afrique dans la région du Sahel sont confrontés à des crises de déplacement comptant parmi celles à l’évolution la plus rapide et sont exposés de manière disproportionnée aux conséquences néfastes du changement climatique et des catastrophes, telles que les modifications du régime des précipitations qui contribuent aux inondations et aux sécheresses.

Les personnes les plus vulnérables au monde subissent souvent de plein fouet les effets du changement climatique. La hausse des températures contribue à aggraver l’insécurité alimentaire, les pénuries d’eau et l’insécurité foncière tout en perturbant les services nécessaires à la santé humaine et aux moyens de subsistance, à l’habitat et à la survie. Les personnes âgées, les femmes, les enfants, les victimes de handicaps et les peuples autochtones comptent invariablement parmi les plus touchés.

La dernière décennie a été la plus chaude jamais enregistrée. En 2019, près de 2000 catastrophes, pour la plupart climatiques, ont provoqué 25 millions de déplacements nouveaux.

Le changement climatique a poursuivi son accélération pendant que le monde lutte contre la pandémie de Covid-19. « Il n’y a pas de vaccin, il n’y a pas de masques. Nous ne pouvons fermer les frontières au changement climatique, ce n’est pas la solution », a ajouté Ibrahim. « Aussi il nous faut agir… et adopter toutes les solutions dictées par la science et les savoirs traditionnels pour sauver nos peuples et notre planète. »

Le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a nommé un Conseiller spécial pour l’action climatique chargé de définir des actions stratégiques et la réponse du HCR afin d’améliorer la résilience des personnes déracinées face aux risques climatiques et de renforcer la préparation et la résilience aux catastrophes.

Créé en 2007, le Dialogue du Haut Commissaire sur les défis de protection permet des échanges de vues entre des réfugiés, des représentants de gouvernements, de la société civile, du secteur privé, de milieux universitaires et d’organisations internationales sur les défis nouveaux de la protection humanitaire. Les cinq séances virtuelles organisées cette année portent sur l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les personnes déracinées et les apatrides.

Pour plus d’informations sur cette question, veuillez SVP contacter :
À Genève, Boris Cheshirkov, cheshirk@unhcr.org, +41 79 433 7682
À New York, Kathryn Mahoney, mahoney@unhcr.org, +1 347 443 7646

Des informations supplémentaires sur cette manifestation ainsi que les biographies des intervenants sont disponibles à l’adresse suivante :
https://www.unhcr.org/covid-19-and-climate-change-what-can-we-learn.html