World + 1 more

Coronavirus: la Suisse débloque 300 millions de francs pour soutenir la sécurité sanitaire mondiale

Format
News and Press Release
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Berne, 28.04.2021 – Le Conseil fédéral se mobilise pour garantir un accès équitable aux vaccins, tests et médicaments dans le monde entier et lutter ainsi efficacement contre la pandémie de COVID-19. À cet effet, il a décidé, lors de sa séance de ce jour, de soutenir l'initiative visant à accélérer l'accès aux outils de lutte contre le COVID-19 (Accélérateur ACT) à hauteur de 300 millions de francs. Cette initiative répond à un double objectif: améliorer l'accès aux vaccins, aux tests et aux médicaments dans les pays en développement et renforcer les systèmes de santé locaux.

La pandémie de COVID-19 continue de peser sur la situation sanitaire, économique et sociale des pays du monde entier. La lutte contre le virus constitue un défi de taille pour les pays en développement. Si des progrès considérables ont été accomplis dans la mise au point de tests, de traitements et de vaccins, l'accès à ces moyens n'est pas toujours garanti de manière équitable et à large échelle. Très contagieux, les nouveaux variants du virus suscitent de nombreuses inquiétudes et rendent encore plus difficiles les efforts déployés dans le monde en matière de diagnostic, de traitement et de vaccination. La Suisse a un grand intérêt à ce que la pandémie prenne fin rapidement et durablement. Or, le virus ne pourra être contenu véritablement que lorsque nous parviendrons à contrôler sa propagation et à réduire son impact -- tant sanitaire qu'économique -- dans le monde. Le Conseil fédéral entend dès lors s'associer à un appel international et soutenir l'initiative «Accélérateur ACT» en faveur des pays en développement à hauteur de 300 millions de francs. Les délibérations parlementaires sur le crédit supplémentaire requis auront lieu durant la session d'été.

Soutenir les objectifs de l'initiative «Accélérateur ACT»

L'initiative «Accélérateur ACT» a été lancée en 2020 par les pays du G20 et la Commission européenne. Elle vise à développer des vaccins, des médicaments et des moyens de diagnostic et à renforcer les systèmes de santé dans le monde entier pour lutter efficacement contre le coronavirus. Elle regroupe différents acteurs de la santé, dont l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et la Banque mondiale. La Suisse estime qu'il est important de coordonner ses efforts avec des partenaires internationaux et de chercher conjointement à endiguer la pandémie dans le monde entier. C'est pourquoi elle a déjà soutenu l'initiative en 2020 avec un montant de 75 millions de francs.

Utilisation concrète des fonds accordés

Plus d'un tiers des 300 millions de francs prévus sera versé à la GAVI, sise à Genève, qui s'emploie à améliorer l'accès aux vaccins dans les pays en développement. À cet effet, cette fondation achète des vaccins contre le COVID-19 à bas prix et les distribue aux pays en développement qui lui ont soumis leur plan national de vaccination et de distribution. Une autre partie de la contribution est destinée à promouvoir la recherche et le développement et à favoriser l'accès aux moyens de diagnostic et aux médicaments. Les fonds restants seront utilisés pour renforcer les systèmes de santé locaux dans les pays en développement. L'accent portera notamment sur les aspects logistiques de la distribution de médicaments, de matériel de test et de vaccins sur place, afin que les personnes vivant dans des zones de crise ou des régions reculées puissent également en bénéficier et être protégées contre le virus.

Contact

Communication DFAE

Tél. +41 58 462 31 53

Tél. Service de presse +41 58 460 55 55

kommunikation@eda.admin.ch

www.eda.admin.ch