World + 18 more

Bulletin sur le criquet pèlerin No. 494 (5 décembre 2019)

Source
Published
Origin
View original

Attachments

RÉGION OCCIDENTALE: CALME

SITUATION. Une reproduction à petite échelle s’est poursuivie en Mauritanie, au Mali, au Niger, au Tchad et en Algérie(272 ha traités). Des groupes se sont formés au Niger.

PRÉVISIONS. Quelques petits groupes sont susceptibles de se former dans le nord-ouest de la Mauritanie et le nord du Niger. Une reproduction à petite échelle entraînera une légère augmentation dans le nord-ouest de la Mauritanie.

RÉGION CENTRALE: MENACE

SITUATION. Des essaims se sont formés en Éthiopie(10 822 ha traités) et se sont déplacés vers le nord en direction de l’Érythrée (6 060 ha traités) et de l’Arabie saoudite, tandis que d’autres essaims sont arrivés en provenance du Yémen(5 760 ha traités). Des bandes larvaires et des essaims se sont formés dans l’Ogaden en Éthiopie. Des bandes et des essaims se sont formés dans le nord de la Somalie. Des groupes, des bandes et des essaims se sont formés dans les aires de reproduction estivale du Soudan (27 165 ha traités) et des groupes sont apparus sur la côte. Quelques essaims en provenance de la région indo-pakistanaise sont arrivés dans le nord d’Oman (116 ha traités) et y ont pondu.

PRÉVISIONS. Une reproduction aura lieu sur la côte de la mer Rouge au Yémen, en Arabie saoudite, en Érythrée, au Soudan et en Égypte. Des essaims se formeront en Éthiopieet dans le nord de la Somalie et pourront se déplacer vers Djibouti et le nord-est du Kenya. Il se possible que certains essaims puissent atteindre l’Érythrée. Des bandes larvaires issues d’une reproduction de la deuxième génération vont probablement se former dans l’Ogaden, ainsi que dans le nord d’Oman où il se peut que quelques essaims en provenance de la région indo-pakistanaise arrivent en décembre.

RÉGION ORIENTALE: MENACE

SITUATION. Les opérations de lutte contre des groupes, des bandes et des essaims ont diminué en Inde (34 070 ha) et se sont intensifi ées au Pakistan (60 970 ha). Les opérations de lutte en Iran ont concerné 1 511 ha de groupes d’ailés en provenance de la zone indo-pakistanaise.

PRÉVISIONS. Avec le dessèchement de la végétation, de nombreux essaims localisés de part et d’autre de la frontière indo-pakistanaise vont probablement se déplacer vers les zones de pluies récentes dans le sud-ouest du Pakistan et le sud de l’Iran où ils se disperseront et réaliseront lentement leur maturation dans les zones de pluies récentes.