Bulletin sur le Criquet pèlerin 480 (septembre 2018)

Situation générale en septembre 2018
Prévision jusqu'à mi-novembre 2018

RÉGION OCCIDENTALE: CALME

SITUATION. Une reproduction à petite échelle était en cours en Mauritanie, au Niger et au Tchad, et probablement aussi dans le nord du Mali. Une reproduction locale s'est poursuivie dans le centre de l'Algérie où des opérations de lutte limitées ont été réalisées.

PRÉVISIONS. Une reproduction à petite échelle se poursuivra en octobre dans le nord du Sahel entre la Mauritanie et le Tchad, ainsi que dans le centre de l'Algérie. Il se peut que les criquets se concentrent dans l'ouest de la Mauritanie avec le dessèchement des conditions. Des ailés isolés pourront apparaître dans le nord de la Mauritanie et le Sahara occidental. On ne s'attend à aucun développement significatif.

RÉGION CENTRALE: CALME

SITUATION. Des ailés épars étaient présents au Soudan et une reproduction locale a eu lieu sur la côte nord-ouest de la Somalie.

PRÉVISIONS. Avec la fin de la reproduction dans l'intérieur du Soudan, les criquets pourraient se concentrer sur quelques sites avant d'apparaître dans les aires de reproduction hivernale le long de la côte de la mer Rouge. Une reproduction hivernale à petite échelle pourra commencer tôt cette année sur la côte de la mer Rouge en Érythrée, au Soudan, au Yémen et en Arabie saoudite. On ne s'attend à aucun développement significatif.

RÉGION ORIENTALE: CALME

SITUATION. Des ailés isolés ont persisté sur quelques sites de part et d'autre de la frontière indo-pakistanaise.

PRÉVISIONS. Les effectifs acridiens diminueront le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise. On ne s'attend à aucun développement significatif.

La situation relative au Criquet pèlerin a continué à être calme en septembre

Une reproduction à petite échelle a eu lieu tout au long du mois d'août dans des parties du nord du Sahel entre la Mauritanie et l'ouest de l'Érythrée mais elle était très difficile à détecter lors des prospections car les effectifs acridiens étaient restés très bas et non significatifs. Suite aux bonnes pluies qui ont continué à tomber sur la plupart des sites, il est probable que la reproduction estivale se poursuive en octobre et on s'attend à ce que la végétation commence à se dessécher par la suite. Cela pourra entraîner une concentration de criquets dans quelques zones comme l'ouest de la Mauritanie et l'est du Soudan. Il est aussi probable que des ailés isolés apparaissent dans les zones de pluies récentes au Sahara occidental, dans le nord de la Mauritanie et le sud-est de l'Égypte. En Afrique du nord-ouest, une reproduction locale s'est poursuivie dans le centre de l'Algérie où 406 ha ont été traités. De bonnes pluies sont tombées sur les plaines côtières de la mer Rouge de l'Arabie saoudite, du Yémen et, dans une moindre mesure, de l'Érythrée. Il se peut qu'une reproduction hivernale à petite échelle débute précocement dans ces zones. Une reproduction limitée a eu lieu sur la côte nord-ouest de la Somalie. En Asie du sud-ouest, les effectifs acridiens sont restés faibles là où la mousson s'est retirée des aires de reproduction estivale indo-pakistanaises fin septembre.