Briefing de M. Mohamed Ibn Chambas au Conseil de Sécurité sur les récents développements en Afrique de l’Ouest et au Sahel

Report
from UN Office for West Africa and the Sahel
Published on 11 Jan 2018 View Original

Dakar, 11 Janvier 2018 - M. Mohamed Ibn Chambas, Représentant Spécial du Secrétaire Général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), a présenté, ce 11 janvier 2018, au Conseil de Sécurité son rapport d’activités qui couvre la période du 1er juillet 2017 au 31 décembre 2017.

Au cours du deuxième semestre 2017, des tensions liées à la réforme constitutionnelle et aux processus de dialogue politique en cours ont occupé le devant de la scène en Guinée, en Mauritanie, au Niger et au Togo. Des élections ont eu lieu au Libéria et au Sénégal. Au Burkina Faso et en Gambie, des progrès ont été faits dans d’importants domaines de réforme. Cependant, dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest et au Sahel, les conditions de sécurité sont restées précaires.

Dans son intervention, M. Ibn Chambas a mis l’accent sur la situation sécuritaire préoccupante au Sahel et dans le Bassin du Lac Tchad. Il a indiqué que les attaques de Boko Haram au Nigeria se sont intensifiées depuis le mois de septembre avec une utilisation des enfants comme « bombes humaines » qui a quintuplée en 2017.

« La réponse globale de la région face à la menace de Boko Haram doit être soutenue par la communauté internationale», a dit M. Ibn Chambas. Il a aussi souligné l’importance de compléter la réponse sécuritaire par des mesures qui permettront de freiner les défis liés à la gouvernance et de booster le développement économique et la résilience des populations du Sahel tel qu’articulé dans la Stratégie Intégrée des Nations Unies pour le Sahel.

M. Ibn Chambas a également félicité le peuple du Liberia pour l’élection pacifique de son nouveau président. «Une plus grande attention doit maintenant être accordée aux prochaines élections en Sierra Leone et en Guinée » a-t-il précisé. Sur le Togo, le RSSG a salué les efforts de médiation des Présidents du Ghana et de la Guinée et a souligné que l'absence de consensus sur la mise en œuvre des réformes constitutionnelles pourrait menacer la tenue des élections législatives et locales en 2018.

Le rapport du Secrétaire Général sur les activités du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), pour la période du 1er juillet au 31 décembre 2017, est disponible sur notre site : https://unowas.unmissions.org/sites/default/files/n1742697.pdf. ###