Alternatives Humanitaires: Numéro 12 - Novembre 2019

EDITORIAL

La science de la population au chevet des humanitaires ?

Par Vincent Léger - Qu’il s’agisse du vieillissement de la population, au Nord comme au Sud, des migrations, de l’urbanisation, de l’accroissement démographique ou de la pauvreté, certains phénomènes démographiques, des tendances lourdes avérées se profilent en effet avec une rapidité surprenante, entraînant l’apparition de nouveaux besoins, un décrochement entre les projections et les moyens prévus initialement, et une nécessaire adaptation de tous les acteurs. [Lire la suite]

FOCUS

Les perspectives démographiques mondiales : entre certitudes et interrogations

Par Gilles Pison - Pour ouvrir ce dossier, Gilles Pison nous propose une vision d’ensemble s’appuyant sur les évolutions passées pour mieux appréhender celles à venir. Si la population mondiale devrait continuer d’augmenter pour atteindre 8 milliards vers 2023, la croissance démographique décélère. Le taux d’accroissement devrait continuer de baisser jusqu’à la quasi-stabilisation de la population mondiale dans un siècle autour de 11 milliards d’habitants. L’un des grands changements à venir est le formidable accroissement de la population de l’Afrique qui pourrait quadrupler d’ici un siècle, pour atteindre plus de 4 milliards en 2100. [Lire la suite]

La démographie au secours de la couverture santé universelle : exemples en Afrique de l’Ouest

Par Valéry Ridde, Emmanuel Bonnet, Kadidiatou Kadio, Sarah Louart - Les interventions en santé privilégient classiquement les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans. Un prisme qui ne prend pas en compte d’autres populations vulnérables, en nombre croissant : les indigents et les personnes âgées. Les auteurs démontrent ici comment l’utilisation adéquate des outils et données démographiques permettrait un ciblage plus pertinent. [Lire la suite]

Transition démographique en Méditerranée : entre montée des risques et nécessaire adaptation des pratiques de l’humanitaire

Par Emmanuel Matteudi - La Méditerranée est au centre de l’attention humanitaire pour être le lieu de migrations mortelles, presque un cimetière dont les ONG ne cessent de dénoncer l’ignominie. Mais elle est aussi le berceau d’une civilisation et de populations qui, sur ses berges, devront faire face aux enjeux de la transition démographique. [Lire la suite]

Cameroun : les zones d’accueil des personnes déplacées, entre recomposition sociodémographique et gestion des personnes à besoins spécifiques

Par Joséphine Lémouogué, Éric Joël Fofiri Nzossie, Jasmine Laurelle Kahou Nzouyem - Cette contribution capitalise les résultats de deux études menées au Cameroun dans les régions de l’Extrême-Nord sur les dynamiques démographiques des déplacés de la crise de Boko Haram et dans la région de l’Est sur la prise en charge des personnes à besoins spécifiques (PBS) parmi les déplacés de la crise centrafricaine. Elle explique en quoi la maîtrise des données démographiques peut contribuer à mieux appréhender les enjeux humanitaires et orienter la prise de décisions. [Lire la suite]

INNOVATIONS

La santé environnementale à Médecins du Monde : de l’émergence à la structuration d’un combat

Par Astrid Fossier-Heckmann et Hugo Tiffou - Lier environnement et santé n’est pas une évidence pour beaucoup d’ONG humanitaires. Médecins du Monde est parvenue à faire de cette thématique une de ses priorités. Retour sur un combat qui, en s’appuyant sur le droit à la santé, pourrait rejoindre celui contre les effets du changement climatique. [Lire la suite]

TRIBUNE

Chronique d’une instrumentalisation annoncée de l’aide humanitaire ?

Par Audrey Sala - Si ce récit n’a pas valeur d’enquête, il en dit long sur les signaux de plus en plus forts – pour qui veut bien les voir – d’une emprise croissante des acteurs économiques privés sur l’humanitaire. Sous la plume d’Audrey Sala, il constitue une plongée dans l’univers de la « convergence », des « partenariats bien compris » et de la progressive captation du label humanitaire par des acteurs qui n’ont rien de solidaire. [Lire la suite]

VIH/sida : pour que la lutte ne devienne pas indétectable

Par Florence Thune - Malgré les progrès scientifiques, le VIH continue de tuer près de 800 000 personnes et d’en infecter 1,7 millions chaque année. Allouer à cette lutte des ressources financières reste donc une nécessité, tant l’enjeu est grand de maintenir dans les soins plus de 37 millions de personnes tout au long de leur vie. Mais parce que le VIH est aussi un puissant révélateur d’inégalités, on doit y répondre par de nouvelles alliances entre ONG pour poursuivre un combat hautement politique. [Lire la suite]

REPORTAGE

Dans le huis-clos de la Ghouta orientale

Abdulmonam Eassa est né à Damas en 1995. Jusqu’au début de l’année 2018, il a vécu à Hammouria, une ville située dans la région agricole de la Ghouta orientale, à 13 kilomètres au nord-est de Damas. Il a été obligé d’abandonner ses études lorsque la guerre a éclaté en 2011. En 2013, les nombreux crimes commis par l’armée syrienne dont il a été témoin l’ont motivé à commencer son activité de photojournaliste avec quelques amis, pour assurer la couverture médiatique des attaques aériennes presque quotidiennes, des civils tués, et des massacres commis par les forces du gouvernement syrien, avec l’appui des forces aériennes russes dans le cadre de leur « lutte contre le terrorisme ». [Lire la suite]