24ème Global WASH Cluster Meeting: Opération réussie pour sauver le droit d'accès à l'eau

Report
from Government of Switzerland, UN Children's Fund, WASH Cluster
Published on 25 Jun 2019

15 Directeurs d’Urgence reconnaissent les enjeux critiques ainsi que le rôle prioritaire du secteur _Eau Assainissement Hygiène _dans la gestion des crises humanitaires

Les 15 agences humanitaires les plus influentes, ont approuvé cinq recommandations clé en réponse aux crises humanitaires en lien avec le secteur Eau, Assainissement et Hygiène, proposées au cours du 24ème Global Wash Cluster Meeting qui s’est tenu à Genève.

Défi relevé pour la Coordination du Cluster Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) coordonnée par l’UNICEF. Du 17 au 20 juin dernier, à Genève, se sont réunis plus de cent professionnels humanitaires de l’eau, assainissement et hygiène, dont des organisations intergouvernementales (Agences des Nations Unies, Mouvements Croix Rouge et Croissant Rouge), des ONG, le secteur privé et académique et des bailleurs de fonds pour développer une approche plus proactive, systématique et efficace de l’aide humanitaire. Ainsi, 15 Directeurs d’Urgence dont le CICR, la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (IFRC), MSF, ACF, OXFAM, Save the Children, Solidarités, Welthungerhilfe, etc… ont été invités à voter et à se prononcer sur cinq requêtes cruciales pour répondre aux besoins urgents des populations impactées par les conflits ou les catastrophes naturelles. « L’eau est le point centrale de tout. Il n’y a pas de santé, de nutrition et même d’éducation possible sans une eau saine, sans protéger les collectivités dans leur droit d’accès à l’eau. Il devient donc essentiel de mettre en place des capacités nouvelles de réponses humanitaires plus à l’écoute des populations», a déclaré Manuel Fontaine, Directeur des programmes d’Urgence de l’UNICEF.

Cinq « S.O.S » pour sauver le secteur de l’eau et un emblème

180 représentants de tous les secteurs humanitaires de l’eau et de l’assainissement s’étaient mis d’accord, lors des deux premiers jours du colloque, pour identifier cinq recommandations prioritaires à présenter aux Directeurs d’Urgence, le jeudi 20 Juin 2019.

La première recommandation adoptée réaffirme le rôle déterminant de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène dans la santé publique (sauvetage de vies).

La seconde demande que les Directeurs d’Urgence traitent cette problématique dans sa globalité, en prenant en compte tous les autres secteurs d’intervention comme la protection et la santé, dont le succès dépend précisément du secteur de l’eau.

La troisième recommandation insiste sur la nécessité d’investir plus de ressources humaines dûment formées, et de ressources financières, dans la préparation, la prévention, la prédictibilité et la réponse immédiate (équipes d’urgentistes à déploiement rapide) afin d’être en mesure d’apporter une réponse adéquate lorsque la crise survient.
La quatrième recommandation propose de repenser le modèle de financement de tout le secteur Eau, Assainissement et Hygiène et de l’adapter aux nouveaux défis comme l’urbanisation, le rallongement des crises, le déplacement de populations croissant, induits en particulier par le réchauffement climatique et l’accroissement démographique.

Et enfin, la cinquième recommandation exhorte les Directeurs d’Urgence à déployer leur stratégie sur une réflexion à long-terme du droit d’accès à l’eau en situation de crise humanitaire, en envisageant l’articulation entre les agendas aujourd’hui souvent séparés de l’urgence et du développement.

« Les besoins humanitaires se multiplient mais malheureusement les financements n’augmentent pas de manière équivalente. Nous devons donc mieux revoir notre stratégie d’intervention en fonction des moyens que nous avons à notre disposition tout en essayant de tirer l’enveloppe humanitaire vers ce secteur qui est absolument vital », a commenté Manuel Fontaine.

Les participants ont également approuvé l’idée d’un emblème international fédérant tous les acteurs_Eau, Assainissement et Hygiène_ s’appuyant sur les principes d’humanité, de coordination et de respect de l’environnement.

L’Aide humanitaire suisse confirme son soutien

Manuel Bessler, chef du Corps Suisse d’Aide Humanitaire, s’était personnellement déplacé à l’invitation du Global Wash Cluster pour offrir bien plus qu’un soutien à la réflexion mais une réelle volonté de remobiliser le secteur et l’enjoindre à trouver des réponses concrètes aux grands enjeux auxquels le monde doit se préparer. _« Le changement climatique exacerbe les problèmes de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène. Nous devons réellement et plus concrètement nous préparer aux grands défis de demain _», a-t-il déclaré.

Les ONG sont globalement satisfaites de la rencontre, et espèrent voir ces cinq bonnes résolutions se traduire en actions concrètes sur le terrain au cours des années à venir. « C’était déjà une très bonne chose que les Directeurs prennent acte de la crise que nous traversons dans le secteur Eau Assainissement et Hygiène. J’ai également apprécié que les Directeurs et tous les acteurs de l’eau souhaitent coordonner leurs efforts pour servir un même objectif », explique Jean Lapègue, Réfèrent Eau Assainissement Hygiène au siège d'Action contre la Faim (ACF) France.

Sandrine Tiller, conseillère stratégique auprès de Médecins sans Frontières (MSF) a aussi exprimé un certain optimisme : _« J’ai apprécié cette énergie d’ouverture et cette volonté réelle de coopérer parmi tous les participants. Le Global WASH Cluster __a réussi à relever le délicat défi de prendre en compte l’avis de chacun tout en resserrant le dialogue sur l’identification des recommandations les plus urgentes pour avoir une chance d’être entendues par les Directeurs »_.

Veuillez découvrir la bande-annonce du GWC réalisée et offerte par le réalisateur français Eric Abidat, en soutien à la problématique de l’eau.

Informations et contacts :

Contact médias
Isabelle A. Bourgeois
contact@isabellebourgeois.ch
www.isabellebourgeois.ch
+4179 286 18 82

Pour le Global Wash Cluster :
Dominique Porteaud, Coordinateur
phone : + 41 22 909 5625
mobile : + 41 79 139 76 62
email : dporteaud@unicef.org
http://www.washcluster.net/

Pour la DDC :
Marc-André Bünzli,
Head Expert Group Water, Sanitation and Hygiene WASH,
Swiss Humanitarian Aid Unit (SHA)
phone : +41 58 465 12 41
email : marc-andre.buenzli@eda.admin.ch

Pour l’UNICEF
Philippa Lysaght
email :_ plysaght@unicef.org _
*Projet _Water Under Fire_

https://www.unicef.org/stories/water-under-fire