World + 9 more

Éliminer les inégalités en matière de santé : Chaque femme, chaque enfant compte

Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

Avant-propos

Les inégalités en matière de santé minent l’existence et compromettent l’avenir de tous les groupes vulnérables de la planète en instaurant des systèmes marqués par l’injustice sociale. En éliminant les obstacles qui limitent l’accès aux services et ressources de santé, nous réduisons le fardeau des maladies qui affectent les enfants et leur futur, appauvrissent des familles entières et perpétuent l’injustice sociale de génération en génération. Ce rapport met l’accent sur les femmes et les enfants non seulement parce que beaucoup d’entre eux sont indûment défavorisés, mais aussi parce que les femmes jouent un rôle déterminant dans l’amélioration de la santé de leurs enfants, de leurs familles et de leurs communautés tout entières.

Le présent document fait la démonstration que les inégalités en matière de santé peuvent et doivent être traitées par le biais d’une approche holistique. Les inégalités en matière de santé et l’injustice sociale qui en résulte sont étroitement liées à d’autres problèmes comme la pauvreté, les inégalités entre hommes et femmes ou les violations des droits de l’homme – problèmes qui ont eux-mêmes un impact sur l’éducation, les transports, la santé, l’agriculture et le bien-être général. Nos interventions devraient par conséquent être plurisectorielles et s’étendre au-delà du seul domaine de la santé en prenant en compte des déterminants sociaux et économiques comme la malnutrition, l’alcoolisme, le logement, l’assainissement et la pauvreté, entre autres.

Nous espérons que nos Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et vous tous, lecteurs, tirerez parti de ce document de plaidoyer pour promouvoir des changements concrets dans les années à venir. Ensemble, nous pouvons délivrer le monde de l’injustice sociale et contribuer à l’avènement d’une culture fondée sur le respect, la non-violence et la paix.

Matthias Schmale
Secrétaire général adjoint, division des programmes et services, FICR

Stefan Seebacher
Chef du département de la santé, FICR