Venezuela

Venezuela: Declaration du Porte-parole du Ministere des Affaires Etrangeres

Source
Posted
Originally published
Depuis le 20 décembre, un avion Transall effectue des rotations entre la Martinique et le Venezuela. Cet appareil a permis d'acheminer au Venezuela 30 tonnes de fret humanitaire (eau, lait, rations de campagne) pour une valeur approximative de 200 000 euros. Sur place, cet avion a été mis à la disposition des autorités vénézuéliennes pour l'évacuation de personnes sinistrées et le transport de matériels et d'équipes de secours. Il a par ailleurs débarqué au Venezuela une équipe logistique de 10 militaires français spécialistes des catastrophes naturelles, qui participe depuis lors a des opérations de secours.

- Par ailleurs, un avion cargo transportant 30 tonnes additionnelles d'aide humanitaire -- 7 unités de potabilisation, 20 citernes d'eau, 13 groupes électrogènes, 55 tentes et des vivres -- pour un montant total approximatif de 230 000 euros, est arrivé le 24 décembre à Caracas en provenance de paris. A bord de cet avion se trouvait également une équipe de 17 experts de la sécurité civile, assistés de 2 techniciens du traitement des eaux, et de 3 experts allemands.

- Sur place, un crédit de première urgence de 37 000 euros avait permis dès le début de la catastrophe à notre ambassade d'acheter des médicaments. Se sont ajoutés les dons de la communauté française au Venezuela (notamment distribution de jouets par le lycée français de Caracas) et de la chambre de commerce franco-venézuelienne (127 000 euros).

Au total, l'aide française quantifiable pourrait être évaluée a 580 000 euros. ce chiffre ne tient pas compte des aides non directement chiffrables (rotations du Transall, frais de transports, mises à disposition d'experts, etc.).

Les autorités vénézuéliennes nous ont exprimé leur reconnaissance pour cette aide particulièrement significative, qui nous place dans les tout premiers contributeurs.