Vanuatu

Vanuatu : l'UNICEF lance une campagne d'enregistrement des naissances suite au passage de Pam

Source
Posted
Originally published
Origin
View original
Le personnel de l’UNICEF et des bénévoles à Port Vila, à Vanuatu, emballent des kits avec des fournitures scolaires essentielles pour les enfants ayant tout perdu suite au passage du cyclone Pam. © UNICEF / UNI181303 / Waradi

20 avril 2015 – Des milliers d'enfants victimes des ravages causés par le passage du cyclone Pam le mois dernier à Vanuatu devraient recevoir de nouveaux certificats grâce à une initiative soutenue par les Nations Unies, a salué lundi le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF).

« L'enregistrement des naissances est la reconnaissance officielle d'un enfant en tant que citoyen d'un gouvernement. C'est à la fois un droit et un processus important pour la protection des enfants », a déclaré la Représentante de l'UNICEF dans le Pacifique, Dr. Karen Allen, dans un communiqué de presse.

« Sans certificat de naissance, les enfants, surtout les plus vulnérables, peuvent un jour avoir des difficultés à accéder aux services sociaux et de santé essentiels, et il leur sera difficile plus tard dans la vie de postuler pour un emploi, d'obtenir un passeport, de voter ou d'ouvrir un compte bancaire », a ajouté Mme Allen.

La campagne, dont le coup d'envoi a été donné aujourd'hui, ciblera 7.000 enfants sur 15 îles dans six provinces de Vanuatu. Elle facilitera l'enregistrement des enfants dont la naissance n'avait pas été enregistrée et le renouvellement des certificats de naissance pour les enfants dont les documents ont été détruits lorsque le cyclone Pam a ravagé cet archipel du Pacifique-Sud.

Le 13 mars, en effet, le cyclone tropical Pam a balayé l'archipel, dévastant maisons et infrastructures sur son passage, mais également le réseau électrique et les cultures dans ce pays dont les principales ressources sont d'origine agricole. Jusqu'à présent, l'aide humanitaire a atteint les 22 îles touchées par le cyclone, en dépit des défis logistiques importants liés à l'étalement géographique de l'archipel.

L'Organisation et ses partenaires ont commencé à offrir aux familles des kits de semences pour garantir leur sécurité alimentaire à long terme, et soutiendront les efforts du gouvernement dans la reconstruction des infrastructures communautaires et la relance des activités économiques.

Le Représentante de l'UNICEF a expliqué que l'agence travaillait en étroite collaboration avec le gouvernement et les autorités locales pour s'assurer que les enfants à travers Vanuatu soient bien enregistrés à la naissance et bénéficient au mieux des efforts de reconstruction.

« Si les enfants ne sont pas officiellement enregistrés en tant que citoyens, ils seront vulnérables à l'exclusion, et ne seront notamment pas pris en compte dans la planification et la budgétisation », a poursuivi Dr. Allen, ajoutant qu'il s'agissait sans doute de première fois que la production de certificats de naissance perdus faisait partie de la réponse apportée à une catastrophe dans le Pacifique.