L’est de l’Ukraine fait face à un hiver rigoureux alors que le financement humanitaire manque

Report
from UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs
Published on 15 Nov 2018

(Genève, 15 novembre 2018) : Alors que les températures sont descendues bien en dessous de zéro degré dans l’est de l’Ukraine, des millions de personnes ont besoin en urgence d’assistance humanitaire en raison du conflit en cours qui a tendance à être oublié a annoncé à Genève, aujourd’hui, la Coordonnatrice résidente des Nations Unies et Coordonnatrice humanitaire, Mme Osnat Lubrani.

Mme Lubrani a présenté aux Etats membres des Nations Unies le coût humain et les conséquences de la crise humanitaire sévère qui touche l’est de l’Ukraine et qui entraîne des blessures et des pertes de vies humaines presque quotidiennement. Elle a appelé les donateurs internationaux à augmenter de manière urgente leur financement afin de pouvoir aider les familles vulnérables à traverser un hiver long et rigoureux.

« Grâce au généreux soutien des donateurs, jusqu’à présent plus d’un million d’Ukrainiens, parmi les plus vulnérables, ont reçu une aide vitale et des services de protection. Mais le financement est maintenant insuffisant », a dit Mme Lubrani. Les humanitaires sont engagés dans une course contre la montre avec les préparations pour affronter les températures glaciales qui prévalent dans le pays normalement pendant plusieurs mois. Les travailleurs humanitaires ont fourni des abris, de la nourriture et un soutien aux moyens de subsistance, une assistance en cash ainsi qu’une amélioration de l’accès aux soins et à l’éducation. Cependant, le plan de réponse humanitaire demeure financé seulement à hauteur de 36 pourcent.

« Le manque de financement signifie que des millions d’enfants, de femmes et d’hommes continuent d’être privés d’assistance basique, » a averti Mme Lubrani. « J’appelle les Etats membres à faire preuve de solidarité envers les Ukrainiens dans l’est du pays et les aider à passer à travers un hiver glacial, exacerbé par des besoins énormes dans le secteur de la santé mentale et des traumatismes psychologiques, de la protection, de l’action contre les mines, des abris, de la santé, des moyens de subsistances, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène ».

Chaque mois, plus d’1,1 millions de civils traversent le long de la « ligne de contact » qui s’étend sur 427 kilomètres – l’équivalent de la frontière franco-allemande. Les civils sont souvent confrontés à de longues attentes, qui les placent dans des situations risquées face aux hostilités et aux mines, et dans des conditions indignes pour maintenir des liens familiaux et un accès aux services de base. « Je reconnais les efforts entrepris pour améliorer les conditions aux postes de contrôle, mais chaque côté doit encore en faire plus durant cet hiver qui s’annonce rigoureux, » a insisté Mme Lubrani en soulignant le manque d’eau, d’installations sanitaires et d’emplacements chauffés aux postes de contrôle.

Avec des milliers de violations du cessez-le-feu chaque mois, les tirs d’artillerie, et les tireurs embusqués continuent de tuer et blesser des civils. Plus de 3000 civils ont perdu la vie depuis 2014. Les infrastructures civiles essentielles sont aussi sévèrement touchées. « Cette année uniquement, nous avons vu plus de 73 incidents affectant les infrastructures d’approvisionnement en eau et si les tirs d’artillerie continuent durant l’hiver, les civils devront lutter pour se maintenir au chaud et les fréquentes interruption d’approvisionnement en eau augmentent les risques d’épidémie de maladies contagieuses, » a dit Mme Lubrani en faisant référence au lien fragile entre l’eau et des systèmes de chauffages. « Je rappelle les parties au conflit à leurs obligations en vertu du droit international humanitaire d’épargner les civils et de protéger les infrastructures civiles, » a dit Mme Lubrani.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Valijon Ranoev, OCHA Kyiv: ranoev@un.org, tel. +38 050 422-3943 Jens Laerke, OCHA Geneva, laerke@un.org , Tel.: +41 22 917 11 42, Cell: +41 79 472 9750
Les communiqués de presse d’OCHA sont disponibles ici. www.unocha.org or www.reliefweb.int

UN Office for the Coordination of Humanitarian Affairs:
To learn more about OCHA's activities, please visit https://www.unocha.org/.