Sudan

Sudan: Darfur Integrated Taskforce (DITF) Information Update No. 1 - Etat actuel du deploiement militaire dans le cadre du renforcement de la MUAS

Source
Posted
Originally published
Des Bataillons Nigérian et Rwandais déployés au Darfour

Le 12 juillet 2005, le premier Bataillon nigérian (680 soldats), prévu dans le cadre du renforcement de la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS), a été déployé au Darfour, deux jours avant la date limite imposée pour ledit déploiement. Le bataillon a, par la suite, été déployé dans le Secteur 2, Zône de responsabilité Nyala.

En outre, à partir du 17 juillet 2005, le Rwanda a commencé le déploiement de son premier bataillon au Darfour. A la date d'aujourd'hui, 20 juillet, 249 soldats rwandais sont sur le terrain à El Fasher, le Quartier Général de la Force de la MUAS. Le transport du bataillon de 680 soldats s'achèvera le 24 juillet 2005.

Ces 929 soldats de l'Union africaine, fournis par le Nigeria et le Rwanda et qui sont déjà au Darfour, font partie d'une Force totale de 6,171 militaires qui seront déployés entre le 1er juillet et le 30 septembre 2005 dans le cadre du renforcement de la Mission de l'UA au Soudan.

Il faut rappeler que, par sa décision prise lors de la 28e session tenue à Addis Abeba, le 28 avril 2005, le Conseil de paix et de sécurité a demandé au président de la Commission de l'UA de renforcer la présence de l'UA au Darfour en augmentant le nombre du personnel militaire qui passerait de 2,341 à 6,171 ainsi que celui de la composante police civile de 815 à 1,560 afin de mieux couvrir le territoire du Darfour dont la superficie est comparable à celle de la France.

Le transport aérien des troupes africaines est organisé en coopération avec les Partenaires de l'Union africaine, particulièrement l'Union européenne, l'OTAN et les Etats Unis d'Amérique qui se sont engagés à transporter les bataillons du Nigeria, du Rwanda, du Sénégal et de l'Afrique du sud au Darfour.

Amb. Ki Doulaye Corentin
Chef du DITF

Addis Abeba le 20 juillet 2005