Sudan

Plan global 2006 : Aide humanitaire aux populations les plus vulnérables du Soudan

Format
Situation Report
Source
Posted
Originally published

Attachments

1. RéSUMé EXéCUTIF

Dans un pays dont la plupart des régions sont déjà affectées par une pauvreté noire, la marginalisation et l'absence de développement, le conflit du Darfour, au Soudan, a plongé quelque trois millions de personnes (soit la moitié de la population), dont deux millions de personnes déplacées (PID), dans des conditions de vulnérabilité. Il s'y ajoute quatre autres millions de PID, dont deux millions environ se trouvant actuellement à Khartoum, qui constituent l'héritage du conflit Nord-Sud. L'assistance continue d'être gênée par un manque d'infrastructure routière et une saison des pluies paralysante, en particulier dans le sud.

Malgré la signature d'un accord de paix global (APG), les besoins humanitaires globaux au Soudan devraient rester en grande partie identiques ou pourraient même augmenter. Le Soudan reste l'un de ces pays qui portent un fardeau de besoins humanitaires et autres extrêmement lourd.

En 2005, afin de faire face à l'urgence humanitaire complexe du Darfour, la DG ECHO a augmenté d'EUR 15 millions la dotation d'EUR 51 millions initialement programmée pour réagir aux crises humanitaires prolongées qui sévissent au Soudan. En 2005, la DG ECHO a également répondu, par une décision distincte d'un montant d'EUR 12 millions, à l'arrivée massive de réfugiés soudanais au Tchad suite au conflit du Darfour. Un montant similaire est prévu pour 2006.

Des fonds supplémentaires peuvent être mobilisés avant la fin 2005 en réponse aux retours de la population dans le sud du Soudan. Les opérations financées au titre de ces fonds supplémentaires se poursuivront jusqu'en 2006 et complèteront le présent plan global (PG).

Ce PG a pour objectif principal de prêter assistance au Soudan pour sauver des vies parmi les populations les plus vulnérables et les plus nécessiteuses. Le soutien de la DG ECHO vise, en outre, à stabiliser les conditions des peuples et des communautés par des mécanismes d'adaptation très poussés et à contribuer, si possible, à un processus progressif de redressement en encourageant le développement autonome. La DG ECHO continuera à couvrir l'ensemble du territoire par une approche neutre et indépendante en fonction des besoins tout en respectant les principes humanitaires internationalement reconnus. La DG ECHO continuera, par ailleurs, d'assurer la liaison avec les autres services concernés de la Commission ainsi qu'avec les autres donateurs de manière à encourager l'application de la politique LRRD (liens entre l'aide d'urgence, la réhabilitation et le développement) de la Commission, dans toute la mesure du possible.

La stratégie de la DG ECHO pour 2006 comporte trois objectifs spécifiques. Le premier consiste à réduire la surmortalité et la surmorbidité par une approche sectorielle intégrée visant essentiellement à sauver des vies. La seconde tend à améliorer l'environnement humanitaire et opérationnel par le biais d'opérations menées au niveau national afin de promouvoir le respect du droit humanitaire international (DHI) et les principes humanitaires (PH). Le troisième objectif enfin prévoit le maintien d'une capacité d'assistance technique dans le domaine.

Le présent PG propose des interventions au Soudan pour une valeur totale d'EUR 40 millions. La décision devrait couvrir une période de 18 mois qui débutera le 1er janvier 2006. Le plan inclut la flexibilité nécessaire pour garantir une réponse adéquate et rapide aux circonstances changeantes en 2006.