Sudan + 16 more

Bulletin sur le criquet pèlerin No. 526 (12 août 2022)

Attachments

RÉGION OCCIDENTALE : CALME

SITUATION. Absence de criquets.
PRÉVISIONS. Une reproduction à petite échelle aura lieu dans les zones de reproduction des pays du Sahel septentrional qui recevront suffisamment de pluies. Il se peut que des criquets épars apparaissent dans le nord du Sahel (Mauritanie, au Mali, au Niger et au Tchad).

RÉGION CENTRALE : CALME

SITUATION. Quelques groupes d’ailés solitaires et de larves sont présents dans l'intérieur du Soudan et des ailés solitaires étaient présents dans l'intérieur du Yémen.
PRÉVISIONS. La reproduction à petite échelle se poursuivra dans les zones de reproduction estivale de l'intérieur du Soudan recevant suffisamment de pluies, et elle débutera au Yémen et, dans une moindre mesure, dans l'ouest de l'Érythrée. Une reproduction limitée pourrait également avoir lieu dans le nord-est de l'Éthiopie et le nord-ouest de la Somalie en cas de précipitations suffisantes pendant la période de prévision. Il se peut que les conditions météorologiques saisonnières de la mer d’Arabie et de l'océan Indien, qui apportent des pluies vers le sud de la péninsule arabique, permettent une reproduction à petite échelle dans le Croissant Vide et dans les zones de reproduction traditionnelles en Oman et dans les parties méridionales du royaume d’Arabie saoudite.

RÉGION ORIENTALE : CALME

SITUATION. Absence de criquets.
PRÉVISIONS. Il est possible qu’une reproduction estivale à petite échelle ait lieu des deux côtés le long de la frontière indo-pakistanaise avec l'arrivée des pluies de mousson. Les effectifs acridiens devraient rester faibles, et on ne s’attend à aucun développement significatif.

DÉBUT DES PLUIES ESTIVALES DANS CERTAINES RÉGIONS

La situation relative au Criquet pèlerin continue d’être calme en juillet. Seuls des ailés solitaires en faibles effectifs et des groupes larvaires ont été signalés sur différents sites dans les aires de reproduction estivale de l'intérieur du Soudan, et quelques ailés solitaires immatures isolés ont été signalés dans les aires de reproduction estivale du gouvernorat de Marib au Yémen. Le mois de juillet a été caractérisé par les fortes précipitations au Sahel (Mali, Niger et Mauritanie), à Oman, au Yémen et en Inde (Gujarat, Bikaner et Nagaur). Des pluies modérées ont été enregistrées dans les pays d'Afrique du Nord (sud de l'Algérie, Libye et Maroc). Des pluies modérées à fortes sont tombées en Érythrée, en Éthiopie, au Pakistan, en Arabie saoudite, en Somalie (Somaliland) et au Soudan, tandis que des pluies faibles à modérées sont tombées à Djibouti et en Égypte. Les pluies tombées en juillet sur les aires de reproduction ont rendu les conditions écologiques (végétation et humidité du sol) favorables à la reproduction du Criquet pèlerin, avec de la végétation verte ou en cours de verdissement et des sols humides dans les zones de reproduction de plusieurs pays. Comme les modèles météorologiques prévoient des pluies supérieures à la normale dans les aires de reproduction estivale en août et septembre, une reproduction à petite échelle aura lieu dans le Sahel septentrional, de la Mauritanie à l'ouest de l'Érythrée, et dans les aires de reproduction recevant suffisamment de pluies, notamment au Soudan et au Yémen, ainsi que le long des deux côtés de la frontière indo-pakistanaise. Il se peut qu’une reproduction limitée ait également lieu dans le nord-est de l'Éthiopie et en Somalie en cas de bonnes pluies pendant la période de prévision. Ces reproductions entraîneront une légère augmentation des effectifs acridiens d'ici la fin de la période de prévision.