Tensions au sud de la Serbie et au Kosovo 13 mars 2001

Report
from Government of France
Published on 13 Mar 2001
Déclaration du Porte-parole du Quai d'Orsay

Les dernières décisions, concernant Presevo, vont dans le sens que nous souhaitons. Tout d'abord, la décision du 9 mars de l'Atlantique Nord d'autoriser par étapes et sous conditions le retour des forces yougoslaves dans la Zone de Sécurité, la GSZ. Cette première étape concerne, comme vous le savez, la partie la plus au sud de la GSZ, à la frontière avec l'ancienne république yougoslave de Macédoine.

Par ailleurs, une étape importante également est l'accord de cessez le feu conclu le 12 mars entre les forces armées yougoslaves et les groupes armés albanais. Nous appelons les groupes armés extrémistes albanais à le respecter, bien sûr avec les forces yougoslaves ., nous appelons aussi les responsables locaux albanais à engager rapidement un dialogue avec les autorités yougoslaves pour un règlement politique global et durable de la crise.

Le COMKFOR a défini hier les conditions militaires d'accompagnement du retour de l'armée yougoslave dans la zone de sécurité et celles-ci ont été acceptées par les responsables de l'armée yougoslave, la VJ. Ce retour devrait intervenir aujourd'hui à 13h00, mais ce n'est évidemment qu'une première étape. Une seconde étape devrait être décidée autour du 20 mars et devrait autoriser la VJ à revenir dans la zone la plus au Nord, maintenant de la GSZ.

(Juste un point technique. Pourquoi ce sont des contingents américains de la KFOR qui sont intervenus à la frontière de la Macédoine ? Est-ce que c'est parce que les contacts américains avec les Albanais extrémistes, l'UCK, sont anciens, parce que les Américains ont notoirement soutenu l'UCK, et pourquoi les Français sont-ils dans la KFOR et pourquoi ne sont-ils pas intervenus ?)

La KFOR au Kosovo est structurée en secteurs. Le secteur à la frontière entre la Macédoine et la RFY/Kossovo est sous contrôle des forces américaines, tout comme d'ailleurs le long de la Vallée de Presevo. Donc, en l'espèce en ces deux endroits, c'est le secteur américain qui est en charge.