Senegal + 1 more

Sénégal : Rapport sur le suivi des flux de populations (mars 2021) Dashboard #42 Publication : avril 2021

Format
Infographic
Source
Posted
Originally published
Origin
View original

Attachments

INTRODUCTION

Afin de mieux comprendre les mouvements et tendances migratoires en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’OIM, à travers la Matrice de suivi des déplacements (Displacement Tracking Matrix, DTM), met en œuvre l’activité de Suivi des flux de populations (Flow Monitoring, FM).

Le suivi des flux, qui est mis en œuvre en étroite collaboration avec les autorités et des partenaires nationaux et locaux, est composé de deux outils: l’enregistrement des flux (Flow Monitoring Registry, FMR), qui recueille des données clés sur l’ampleur, la provenance, la destination et les modalités des flux de mobilité, et les enquêtes individuelles (Flow Monitoring Survey, FMS), conduites auprès des voyageurs afin d’obtenir des informations sur les profils, parcours migratoires, et intentions des migrants.

Le suivi des flux de populations récolte ainsi des données sur les flux et tendances migratoires, les profils des voyageurs et les parcours et intentions des migrants, afin de fournir une meilleure compréhension des mobilités en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Au Sénégal, la DTM recueille des données au niveau d’un point de suivi des flux (Flow Monitoring Points, FMP), à Kidira (région de Tambacounda) situé à la frontière avec le Mali, afin d’obtenir une meilleure compréhension de l’ampleur, des tendances, des caractéristiques socio-démographiques et des parcours des flux de voyageurs traversant ces différents points entre le Sénégal et le Mali.

Ce rapport présente les données recueillies dans le cadre des activités d’enregistrement des flux durant le mois mars 2021.

Pour plus d’information sur la méthodologie du suivi des flux de populations, merci de consulter la dernière page de ce rapport.

International Organization for Migration
Copyright © IOM. All rights reserved.