Senegal

Sénégal : Bulletin mensuel d’Information sur les marchés agricoles, N°354 – Septembre 2017

Format
Situation Report
Sources
Posted
Originally published

Attachments

FAITS SAILLANTS ET PERSPECTIVES

Le mois de septembre 2017 clôture la campagne de commercialisation des produits issus de la campagne agricole 2016/2017. Il est caractérisé par une modicité des disponibilités des produits locaux (céréales sèches, légumineuses) et du niveau élevé des prix pratiqués.

Pour illustration les disponibilités mensuelles, des produits locaux, estimées sur les marchés suivis se situent à : 1 197 tonnes (mil souna), 190 tonnes (sorgho), 553 tonnes (maïs), 1 333 tonnes (riz local décortiqué), 996 tonnes (niébé), 153 tonnes (arachide coque), 1 220 tonnes (arachide décortiquée).

Les marchés sont abondamment approvisionnés en légumes importés (oignon, pomme de terre). Les stocks de ces produits sont estimés sur les marchés suivis à : 1 709 tonnes (oignon), 1 070 tonnes (pomme de terre).

Les prix moyens mensuels de détail par kilogramme des céréales locales sèches s’affichent comme suit : 265 F CFA (mil souna), 275 F CFA (sorgho), 228 F CFA (maïs).
Ils sont supérieurs à toutes les périodes de référence. Les variations au cours des deux derniers mois sont positives, mais faibles : +7% (mil), +5% (sorgho), +4% (maïs), importantes par rapport à leurs niveaux de 2016 à la même période : mil et sorgho (+22%, chacun) et par rapport aux moyennes des cinq dernières années (2012-2016) : +23% (mil), +27% (sorgho), +18% (maïs).

Le prix moyen de détail du kilogramme du riz local décortiqué qui se situe à 262 F CFA a diminué de 3% au cours des deux derniers mois, mais reste stable par rapport aux autres périodes de référence.

Le prix du kilogramme du riz importé brisé non parfumé se situe à 289 F CFA. Il est stable au cours des deux derniers mois, mais reste légèrement supérieur par rapport à son niveau de 2016 (275 F CFA) à la même période et à la moyenne quinquennale (278 F CFA), soit des variations respectives de +5% et +4%.

Le prix du kilogramme du riz importé brisé parfumé se chiffre à 401 F CFA/kg. La seule variation observée concerne la légère hausse de 5% par rapport à son niveau de 2016 (384 F CFA) à la même période.

Les prix moyens par kilogramme des légumineuses s’élèvent respectivement à : 433 F CFA (niébé), 358 F CFA (arachide coque) et 625 F CFA (arachide décortiquée). Au cours des derniers mois, seul le prix de l’arachide coque a connu une variation (+33%).

Comparés à leurs niveaux de 2016 à la même période, les variations observées sont le repli de -16% (niébé), une légère augmentation de +3% (arachide coque). Par rapport aux moyennes quinquennales, seuls les prix de l’arachide ont connu des variations notables : +61% (coque), +27% (décortiquée).

Le marché du bétail a repris son cours normal avec une amélioration de l’offre des sujets de qualité et des prix élevés malgré une amorce de baisse liée à la faiblesse de la demande.

Les principaux flux commerciaux transfrontaliers qui s’opèrent avec les pays de la sous-région (Mali, Burkina, Guinées, Mauritanie, Gambie) sont constitués des produits suivants : maïs, sorgho, légumes, tubercules, huile de palme, poisson, sel, fruits et du bétail.

Le mois d’octobre marque le démarrage traditionnel de la campagne de commercialisation des produits locaux (céréales sèches, légumineuses). Ce mois est caractérisé par l’amélioration de l’offre dans les marchés ruraux de collecte et la faiblesse des stocks dans les marchés urbains (groupement, consommation) qui se reconstituent timidement du fait du taux d’humidité élevé des nouveaux produits.
C’est la période où les prix, bien qu’élevés, amorcent la baisse saisonnière.